Bubendorff & HomeAssistant choix matériels

Bonjour à toutes & tous,

Ma maison est équipée de volets roulants Bubendorff installés depuis 33 années (interrupteurs 4 fils ) . . .

Au fil des années différentes difficultés sont apparues (accident, pannes, marche intermittente, etc …).

En changement de ceux-ci (17) je regarde la promotion Bubendorff, vais-je gouter la domotique à mon âge ? :grin: Certainement . . .

Et c’est à partir de ce moment que les questions surviennent ! :hugs:

Les lames des volets ne seront pas orientables.

Totalement néophyte dans ce domaine je recherche les bonne solutions, objet de ma demande d’aide.

Dois-je privilégier les moteurs Bubendorff ou Somfy (qui seront + chers)

En parcourant différents sujets je crois bon d’éliminer :
• les moteurs solaire (permettant depuis une télécommande spécifique que le volet gère lui-même son mouvement en fonction des conditions extérieures : température et ensoleillement),
• les moteurs radio,

pour ne « conserver » pour l’instant que :
• les moteurs filaire,
• les moteurs hybrid (à recharge secteur, à commande radio ou filaire, fonctionnant pendant 7 jours en cas de coupure de courant, Disponible en version HY (2 fils : phase, neutre, sans besoin d’inverseur) ou MH (4 fils : phase, neutre, montée et descente avec branchement d’un inverseur).
Ai-je raison ?

Après rencontre avec l’installateur final (et avoir écouté ses arguments des différentes solutions connectées : LINK, iDiamant with Netatmo, X3D, l’option Motorisation pour accéder à l’App Tydom de Delta Dore) celui-ci à bien convenu qu’une installation non connectée me permettrait d’être plus « libre ».

J’ai 5 points de commande :
• garage 9 interrupteurs pour 9 volets,
• couloir 4 interrupteurs pour 5 volets,
• chambre A 1 interrupteur pour 1 volet,
• chambre B 1 interrupteur pour 1 volet,
• chambre C 1 interrupteur pour 1 volet,

1ère question : prendre des moteurs à 3 ou 4 fils ?

2ème question : dois-je mettre l’interface dans le coffret roulant ?
ou avec l’interrupteur (par exemple dans une boite d’encastrement BLI685500 - Boite d'encastrement pour appareillage, spéciale micromodule domotique - BLM BLI685500 - www.domotique-store.fr),

3ème question : quel module installer Wifi ? ( Micromodule WiFi Shelly 2.5PM - double ON/OFF ou volet roulant Micromodule WiFi Shelly 2.5PM - double ON/OFF ou volet roulant - 230V AC ou 24-60V DC - www.domotique-store.fr
?
)
4ème question : là je suis perdu : une box ? un Rasberry ?

Soyez indulgent . . .
Merci à vous pour cette première aide apportée.


Bonjour et bienvenue parmi nous,

Je vais essayé de défricher un peu le sujet pas forcément dans le sens de votre message car je commencerai par une question sur:

Qu’avez-vous comme installation domotique à l’heure actuelle et avez-vous déjà un HA en fonction ? :slight_smile:

Sinon:

Je vais faire disparaitre tout espoir de solution idéale, car en domotique comme dans d’autres domaines c’est toujours une question de compromis :slight_smile:

Les deux sont de bonnes factures et ont un suivi de leurs produits, donc le choix n’est pas important, sauf si il y a une contrainte au niveau des volets .

A ma connaissance les actionneurs sont le plus souvent conçus pour les moteurs à 3 fils neutre/haut/bas (avec ou sans terre)

Cela va dépendre si le modules s’interface avec l’interrupteur, dans le cas par exemple de la reprise d’une commande murale existante ou si le module est au départ du tableau et la commande de volet est déjà une commande déportée « domotisée » (filaire ou sans fils) par contre pour cela il faut que chaque ligne alimentant unitaire un volet, parte du tableau.
Je dirai que c’est un peu fonction de ce que vous avez déjà et/ou des travaux que vous voulez réaliser

Je ne suis pas la personne la mieux placer pour vous conseiller en terme de « sans fils », mais je dirais que le choix est vaste, de mon seul avis, je dirais que le Wifi n’est pas forcément le mieux car ce n’est pas un protocole "domotique’ à l’origine mais informatique et personnellement je partirai plus sur du Zigbee ou du Zwave, qui sont plus économes en terme de taille de message, mais cela reste mon avis et il faudrait avoir l’avis des autres personnes de ce forum qui utilisent ses protocoles.

Voila, j’espère avoir un peu défriché, et certainement avoir fait et j’en suis désolé naitre d’autres questions

Mcp

Je reviens vers vous en béotien total.
Je n’ai actuellement aucune installation domotique (hors éventuellement une alarme Delta Dore) je n’ai donc pas un HA en fonction. (c’est le fils qui me pousse - il a installer HA chez lui)

Concernant l’emplacement des modules je pense + tôt m’orienter vers une interface avec les interrupteurs de type Zemismart :
Zemismart – Interrupteur Mural Intelligent Zigbee Tuya Pour Rideau, Pour Ombrage À Roulettes, Avec Bouton-poussoir, Commande De Minuterie, Alexa Echo Et Google Home - Automatique Système De Commande De Rideau - AliExpress
Est-ce un (ou le) bon choix ?

Concernant les protocoles Zigbee ou du Zwave je vais « fouiller » pour essayer de voir les différences.

La connaissance ne vient-elle pas des questions que l’on se pose :hugs:

Merci pour cette première approche.
DH

Bonjour,

Alors la réponse est bien sûr… c’est UN choix :slight_smile: mais celui-ci vous permettra de:

  • Avoir une commande par interrupteur au niveau de chaque volet
  • Dans un premier temps via l’application en cloud Tuya de commander tous ces interrupteurs via une interface sur smartphone et de gérer des automatismes comme la fermeture d’une partie ou de l’ensemble des volets etc…
  • Dans un second temps, avec une interface de communication (type clé USB) de vous affranchir du cloud et de gérer vos propres automatisations via H.A (ou autre, il ne faut pas être sectaire)

Donc est-ce que ce choix peut correspondre à vos besoins, toute la question est là :slight_smile:

D’ailleurs, je ne peux trop vous conseiller de commencer par faire une liste de ce que vous voudriez automatiser dans votre maison (sans réfléchir à comment faire, juste ce dont vous rêvez) et seulement après regarder ce qui correspond le mieux en terme de matériel pour atteindre ce but.

PS: Vous pouvez lire les présentations des membres de ce site, cela vous donnera peut-être des idées sur ce qu’il est possible de faire et comment ces membres y parviennent.

Mcp

J’aime ce type de réponse . . .
Peut-être bin que oui, p’être bin que non :rofl:
Je redeviens + sérieux :

  • je n’aime pas trop le cloud, et pourtant je découvre que cela pourrait être une solution (assez) complète (montée, descente totale ou hauteur variable) me permettant d’aborder H.A + tranquillement et sereinement.

Aie ! Découvrant la domotique j’avoue ne pas encore en percevoir toutes ses vastes possibilité, je vais rester « sobre » car je pense que le doigt dans l’engrenage . . . :smile:

C’est en effet une lecture qui ouvre l’esprit mais pour un total néophyte cela est un peu hard :wink:
DH

Désolé si mes réponses vous paraissent toujours non affirmative, mais le problème est bien qu’il n’y a pas de solution unique et le choix est vaste, le plus dur, je pense 'est pas de trouver les modules pour faire telle ou telle chose, il y en a à peut prés pour tout, mais plutôt de choisir le protocole que vous voulez utilisez at avoir une installation, qui soit fonctionnelle (pas une usine à gaz) stable, fiable, sinon vous n’aurez pas l’impression que la domotique vous simplifie la vie, mais plutôt la complexifie… :frowning:

Au début tout le monde veut commander ces lampes avec son smartphone… mais passé le temps de la découverte, il faut reconnaitre qu’un interrupteur c’est quand même plus pragmatique :slight_smile: après peu importe la technique utilisée.

Les volets roulants sont un bon point de départ pour commencer la domotique, faire des scénarios pour ouvrir tous les volets le matin ou les fermer le soir à des heures précises (ou suivant le levé/couché du soleil), ou encore pouvoir jouer automatiquement la fermeture suivant position du soleil (avec ces chaleurs c’est un plus de fermer ceux aux fenêtres exposées pleins soleil), bref il faut bien commencer.
Concernant l’interrupteur Zigbee, même si il est marqué ‹ tuya › (ce qui implique normalement une connexion sur un service cloud) il reste Zigbee et peut être appairé directement à homeassistant en zappant totalement le cloud. Le mieux est de consulter la prise en charge comme par exemple la liste tenue à jour de Zigbee2Mqtt (Zigbee2MQTT et qui ne concerne que l’intégration avec Zigbee2Mqtt).
Autre point important en domotique : tout doit rester fonctionnel si la domotique est HS, donc l’interrupteur doit pouvoir fonctionner manuellement même si le serveur domotique est HS (ce qui implique 1 interrupteur manuel, et soit il inclus le module réseau comme le modèle présenté, soit il faut adjoindre un module en parallèle.

Dernier point : le fiston donne l’idée mais n’est pas plus de conseil ? :wink:

Bon courage.

1 « J'aime »

Merci,
Je me plonge sur la liste tenue à jour de Zigbee2Mqtt ( en ce temps de forme chaleur :blush:)

Certes non car il débute depuis 3 mois et . . . :face_with_raised_eyebrow:
Mias il a tenté de m’expliquer et m’a démontrer le bien fondé de la domotique :nerd_face:

Merci pour les encouragements.

Ne soyez pas désolé.
Je pratique généralement ce type d’analyse avant de . . . :wink:
Étant de souche Normande cela justifie peut-être cette approche et cet humour sur le : « Peut-être bin que oui, p’être bin que non. »

.
Justement ce qui m’interresse ce n’est surtout pas une usine à gaz, je suis + pragmatique et souhaite que cela soit un outil fonctionnel et totalement utilisable et utilisé, de là une approche que sur les volets, le reste . . . après « digestion » si je puis dire :smiley: