Lovelace en YAML- Bonnes Habitudes

Bonjour,

Je me suis décidé à me lancer dans un lovelace personnalisé en yaml mais en mode storage
afin de conserver le dashboard par défaut le temps de réussir a faire qqch de coorect avec toutes ces cards…views…

lovelace:
  mode: storage
  # Add yaml dashboards
  dashboards:
    lovelace-yaml:
      mode: yaml
      title: YAML
      icon: mdi:script
      show_in_sidebar: true
      filename: lovelace.yaml

Quelles sont donc les bonnes habitudes à prendre pour éviter de se perdre trop vite :wink:

Par exemple, utile d’utiliser un include dans le configuration.yaml pour y mettre le code ci-dessus
lovelace: !include lovelace_main.yaml

A vos avis et recommandations :wink:

1 « J'aime »

Je connaissais pas cette.methode mais c’est intéressant merci pour l’astuce

Et oui, c’est la methode de gestion de Lovelace la plus permissive…

Mode automatique, mode yaml et mode manuel !
:+1:

La demande a été posé sur le discord par notre ami @pepite qui pose des questions tellement pertinente que je l’ai redirigé ici :+1:

j’aurais aimé être cité ici pour la méthode storage :cry: :wink:

1 « J'aime »

Bonjour,

Loin de moi l’idée de tirer la couverture😂 @Clemalex ce n’était pas mon intention.

Desolé pour le manquement, je confirme que la réponse vient de @Clemalex qui a répondu à ma question posée sur le discord.

Encore merci

Non mais il y a pas de soucis :pleading_face: !

L’important c’est de citer la documentation :

Et le plus important c’est d’avoir créé le topic ! :+1:

Aller ! On laisse les personnes nous expliquer comment elles font :heart_eyes:


Je commence alors :grin::

J’utilise très peu le mode yaml pour l’instant mais quand je vais m’y mettre voici comment je vois la chose :

Ensuite, pour la configuration des cartes, je passerai par le mode UI pour les créer et quand le rendu me plaira, je récupérerai le code et le copierai dans le fichier correspondant à la carte.

C’est pas la méthode la plus rapide, mais je la trouve ‹ organisée ›…

je me demande si on peux pas pousser les !include des views au plus haut niveau :face_with_monocle:

1 « J'aime »

Bonjour,
Si on fait cela, est ce que le fichier lovelace.yaml va être automatiquement créé avec le code déjà généré par les ajouts de cards que l’on a fait en auto ?

Tu peux reformuler la question ? Car je vois pas où tu veux en venir… :flushed:

J’en ai reparlé dans ce fil de discussion avec @Sylvain_G.

Ne pas hésiter à aller voir sa #communaute:presentations pour voir sa configuration qui utilise ce que j’explique :+1:

Ce que je voulais savoir c’est si je crée ce fichier, celui-ci sera vierge au départ. Ne vais-je pas perdre mon tableau de bord existant ?

Concernant ton 2ème post, à mon tour de ne pas comprendre. C’est à dire ?

Pour récupérer le code d’un tableau de bord existant, tu va sur le tableau de bord que tu veux récupérer, tu clique sur le 3 petits points en haut à droite de ce tableau de bord, puis tu cliques sur Modifier le tableau de bord, tu verras apparaitre le code à ajouter dans ton fichier yaml.

Je ne comprend pas trop le mode storage ? Vous voulez dire que l’on peut creer le fichier yaml, et qu’il sera possible de le modifier via l’ui ?

Merci pour ta réponse.
Oui j’ai déjà utilisé cela. J’ai même pu modifier ce code directement par ce biais pour ajouter des vertical-stack sans tout recommencer pour mettre mes cards correctement dans des colonnes.

Mais si je peux faire les 2 en mode storage, je vais faire cela.
Il faut donc que je récupère mon code, que je le mette dans le fichier et que je mette en mode storage et je pourrais donc utiliser le mode UI et le mode coding pur en même temps ?
Merci!

Non, (à confirmer par @Clemalex), lorsque qu’un dashboard est défini via un fichier yaml, il n’est plus possible d’y accéder via UI.
Par contre, en mode storage, il est possible d’en ajouter d’autre et de les gérer via l’UI sans passer par les fichiers yaml.
En mode storage, on peut mixer les deux types de sources de dashboard. Ce que l’on ne peut pas faire en mode yaml où tous les dashboards seront définis via des fichiers yaml.

Ah ok. Car j’ai plusieurs dashboard, et je ne m’etais jamais penché sur ce mode. Ok c’est si on utilise l’UI et le YAML, il faut que le YAML soit en mode storage quoi.

Pour être précis, c’est Lovelace qui passe en mode storage via le fichier yaml.
Le mode (mode: xxx) est un attribut de Lovelace

lovelace:
  # Il s'agit du mode de stockage par défaut.
  # mode: yaml ou storage
  mode: storage

:+1:

@Landaisbenj, si tu connais déjà le mode YAML, le mode storage (comme l’a dit @Sylvain_G) ajoute la possibilité de créer des tableaux de bord par l’interface graphique.

Le gros avantage de ce mode storage, c’est que les tableaux de bords en mode yaml profitent des ressources déclarées dans l’interface graphique.
En clair, toutes tes ressources sont gérées dans la partie graphique et plus du tout dans les tableaux de bord yaml (ce qui est bien plus sympa avec HACS par exemple, mais aussi les polices d’écriture, etc.).

1 « J'aime »

En fait, je connais le mode yaml via l’interface. Du coup je suppose que le mode storage, me permet de creer un fichier yaml dans mon dossier config, et de pouvoir le gerer via l’interface c’est ca ?

Non.

Les fichiers créer en yaml sont toujours gérés de la même façon.