Micro module et risque de feu

Bonjour,

Je suis tout nouveau dans le monde de la domotique et j’ai récemment acquis des micro modules Tuya en Zigbee pour piloté mes volets roulant.
Je sais que ce n’est pas le meilleur choix mais il faut bien commencer par quelques chose :slight_smile:

J’ai une question qui peut paraitre bête mais, vous savez si ces micros modules risque de prendre feu si ils ont une défaillance ou alors il n’y a pas de risque ?

et est ce qu’il est nécessaire de les mettre dans des boites d’encastrement ou alors je peux les laisser dans la cloison sur le coté ?

désolé si le sujet n’est pas au bonne endroit mais je n’ai pas trouvé de meilleur place :frowning:

PS: ce son ces petits modules : LoraTap – Module de commutateur de volet roulant ZigBee, pour rideau motorisé électrique, Tuya intelligent, fonctionne avec Alexa Google Home, bricolage | AliExpress

Salut,

Le risque de feu existe toujours mais

  • Il est plus ou moins important en fonction de la puissance et de l’installation.
  • Si tu as des isolants qui ne résistent à pas la chaleur, le risque augmente.
  • L’humidité aussi.
  • Quand on tire sur les fils c’est pas bon
  • De la qualité du matériel (norme CE entre autres)

Donc je pense qu’il est assez facile de répondre à la dernière question: si tu veux laisser les boitiers chinois pendouiller dans les cloisons au milieu de tout ce que ça contient alors pourquoi pas mais pour les quelques € que tu va économiser, je ne pense pas que ça vaille le coup de se passer d’une petite boite d’installation. Et en plus quand tu auras besoin de revenir sur l’installation pour bricoler/changer un boitier dans quelques années, tu sera content d’avoir une installation facile d’accès et propre

hello, merci pour les infos,

enfaite j’aurais du être plus précis. Les modules sont marquer norme CE et il ne pendouille pas, ma maison date de 2015 et il y a du polystyrène partout. Je pense que je vais le creuser et investir dans du cable pour ne pas a avoir des fil tendu comme aujourd’hui :slight_smile:

mon but n’est pas de faire des économies. J’ai pris ces modules pour ne pas a avoir un gros investissement de perdu si jamais je n’y arrivais pas.

j’ai d’ailleurs pris ces boitiers : https://www.amazon.fr/gp/product/B074V6DH4R
un peu par dépit car je n’ai pas trouver d’autre boitier …

si quelqu’un en a des bon a me conseiller je suis preneur.

Si le matériel est aux normes le plus gros risque c’est l’installation et/ou l’installateur…
Faut surtout aussi s’assurer que tes boitiers sont prévus pour la puissance de tes moteurs.

Deux remarques complémentaires. Le polystyrène c’est super inflammable…
Et le marquage CE c’est souvent trompeur parce que ça existe en Chine aussi

Après je ne fais pas de reproche sur le fait de chercher à faire des économies mais je trouve que c’est mieux de les faire au bon endroit.
Ton module coûte autour de 15 euros. Un boîtier d’encastrement 3 euros… C’est pas non plus un budget fou

J’ai bien fait de poser ma question … je vais tout demonter demain, et je vais voir pour prendre peut être directement des interrupteurs en zigbee.

Merci pour les infos :slight_smile:

Ça dépend du montage (j’ai pas regardé les tiens) mais avoir un boîtier à part des interrupteurs, ça a aussi ses avantages.
Surtout en cas de panne : on arrive à faire fonctionner les volets même si le boiter est hs

hum, je ne comprend pas, si je met le boitier en dérivation, il ne saura pas ou en est le volet dans sa course. :thinking:

mon montage c’est le suivant :

C’est bien pour ça que je dis que ça dépends du montage. Avec ce schéma c’est sûr boîtier hs ça veut dire volet condamné.
Mais d’un autre côté la position connue par le capteur est calculé (ça compte le temps) ou ça surveille une hausse de courant (le volet force) mais c’est pas des capteurs physiques là dedans.
Je ne peux pas savoir ce que tu préfères et ce dont tu peux te passer😅

sans le boitier, mon volet force pour se stopper. avec le boitier c’est un calcul de temps vu que j’ai du le calibrer ( d’ailleurs c’est un beau bordel pour le faire la première fois ).

Donc je pense que pour finir je vais aller acheter du câble pour faire une installation propre. je vais mettre mes modules dans les boitiers que j’ai acheter et je vais voir plus tard pour savoir comment remplacer mes modules Tuya de chine :slight_smile:

Juste par curiosité tu as quoi comme installation pour tes volets @Pulpy ?

Des somfy rts solaires… Pas de fils, pas de trous, pas d’interrupteur ni de boîtier. J’avais tout sauf envie de faire des saignées dans les murs ou poser des baguettes pour avoir du courant. Du coup l’installation est facile mais j’ai pas de retour d’état physique

Je te partage ici ma mésaventure de la semaine passée, ça m’a bien fait gamberger :slight_smile:

Je dispose d’un chauffage au sol relié à un thermostat.

En rentrant dans la pièce le matin, je sens l’odeur caractéristique de composant cramé… le thermostat fume, je vois au travers de la boîte le bornier qui se met lui aussi à fondre, ça crépite, ça pue. j’ai une belle traînée noire au dessus. Bref, gros coup de stress, je coupe tout. J arrache le thermostat du mur et l’envoie dehors.

Résultat des courses, le placo a pris cher mais c’est relativement limité. Par chance, pas d’isolation sur ce mur. Le thermostat de fabrication allemande a fait l’objet d’un rappel il y a 20 ans, mais comment le savoir…

Du coup, je vais chercher un thermostat connecté pour le remplacer mais je vais aussi réfléchir à deux fois à ce que je prends…

Je ne suis spécialiste en volet, mais chez moi et sur d’autres installations que j’ai vu ça ne marche pas comme ça du tout.
Tu n’as pas besoin de calibrer la durée exactement de la course de chaque volet.
Le moteur a en général une fin de course réglable (qu’il faut calibrer en haut et en bas)
Les modules eux quand tu demande de fermer, ils s’activent pendant 3min.
Le volet se ferme et s’arrête tout seul en fin de course.
C’est un peu moins compliqué que de chronométrer la durée de chaque action de chaque volet.

le calibrage du volet permet de lui dire de s’ouvrir a 50%. Si tu ne le calibre pas je ne vois pas comment le module pourrait le savoir (sauf si il check la force a lequel le moteur force bien sur)

Ok, tu veux pouvoir gérer l’ouverture partielle.

tu les controles via RFXcom du coup ? c’est ma piste envisagé pour rénover mes fenêtres. Ca reste local comme ca …
pour le retour de positions t’as pas investi dans des capteurs d’ouvertures ?

Oui volets pilotés par le rfxcom…
Et pas de capteur pour le retour de position. C’est calculé par HA avec l’intégration suivante

Les télécommandes sont là en cas de panne. Toute la gestion est automatique et si besoin ponctuel, il y a un téléphone ou l’écran tactile à portée (c’est pas plus long que de remonter à l’étage)

Pour en revenir à l’incendie …
La plupart des feux électriques sont dû à de mauvaises connections.
Des bornes mal serrées, deux fils dans la même borne, …
Une borne bien serrée peut se desserrer au fil du temps.
Les vibrations, les variations de température, etc…
Ces mauvaises connections amènent des points « chauds », des micro arcs qui finissent par être suffisants pour fondre et allumer, l’isolant du câble, le boîtier plastique de l’équipement, l’isolant thermique en polystyrène à proximité, …
Maintenant, les plastiques utilisés contiennent des retardateurs de flamme (généralement à base de brome pas très bon pour la santé) aussi dans les isolants thermiques genre polystyrène expansé.
@+ Guy