Planter - une centrale pour jardinière(s)

Bonjour,

J’aimerais faire une « centrale » pour surveiller 2 jardinières sur une base d’ESP32 pour la portée du WiFi.
Sur cet ESP32, je souhaiterais donc pouvoir surveiller :

Mes questions :

  • Est-ce que vous pensez que l’ESP32 sera capable d’alimenter ces 4 capteurs via son GPIO ?
  • Est-ce qu’il est possible d’alimenter les capteurs 1-wire en 3.3v et les sonde capacitives en 5v en même temps ?

Voici le PCB que j’imaginais :

image

Où :

  • Mx serait les sondes d’humidité du sol
  • Hx serait les sondes 1-Wire
    Il y a 3 de chaque car il se pourrait qu’une 3ème jardinière arrive :grin:

Avez-vous des suggestions sur ce montage ?

Je pensais aussi alimenter l’ESP32 via un HILINK HLK-5M05 branché sur du 230v ce qui m’évitera un transfo intermédiaire.
Je voudrais ajouter ce HLK-5M05 sur le PCB, mais ça amènerait le 230v sur ce PCB. Quelles sont les normes à respecter pour éviter la surchauffe ou le court circuit ?

Serait-il possible d’y ajouter un capteur d’ensoleillement ? Quel pourrait être ce capteur ?

Voici les articles que je souhaitent suivre pour ce projet :

Merci d’avance pour votre aide !

1 J'aime

Voici la version avec le transfo intégré :

Le trait gris épais entre les 2 bornes du bornier 230v est une découpe du PCB. J’ai vu que pour l’isolation des 2 bornes, c’était préférable.

Pouvez-vous me dire ce que vous en pensez avant que je passes commande sur JLCPCB ?

Au fait pour ce que cela intéresse, j’aurais des PCB en rab !

Moi j’ai fait, essayer un ESP et j’ai brancher une LED RGB, un capteur temp DHT22, capteur de mouvement, capteur de lumière et und Display 16x2 en 5v et tout fonctionne.

Je sais pas si tu est parti sur le meme ESP?

Je vien de recevoir hier un pack de capteur et aussi pour la mesure du sol, je pense que sa va aller. J’ai aussi commander cela pour une alimentation plus pousser.

Salut,

Beau projet, je risque peut-être d’être HS mais au départ je voulais faire comme toi partir sur un 100% DIY. Mais au final, je me suis rabattu sur une solution plus simple. Et au cas ou je te la partage car cela peut t’intéresser.

Je suis parti sur ce type de sonde XIAOMI :

Ensuite sur une base d’ESP32 pour communiquer avec cette sonde. (platform: xiaomi_hhccjcy0)

L’avantage, c’est très simple a configurer et l’on peut récupérer en plus de l’humidité et de la température, l’exposition à la lumière et la fertilité du sol.

En revanche, tu prévois de placer la sonde à la pluie je ne suis pas 100% qu’elle est waterproof.
L’esp32 communique en wifi avec ta box, par contre l’esp32 communique en Bluetooth avec la sonde, il faudra penser a tout cela en fonction du placement de tes objets.

J’espère que cela pourra t’être utile en tant que solution alternative (au cas ou).

1 J'aime

@Gogo , j’avais effectivement regarder du côté des sondes Xiaomi mais la portée du Bluetooth m’avait rebutée.
L’idée d’intercaler une « passerelle » Bluetooth <=> Wifi via un ESP32 est une bonne idée que je n’avais pas eu.

Effectivement, sur mes sondes « nues », j’avais peur au court circuit liés à l’humidité.

Une question sur tes sondes Xiaomi, durent-elles dans le temps ? Est-ce que tu vois de l’oxydation sur les surfaces en contactent avec le sol ? Depuis combien de temps les as-tu mises en terre ?
Oui, je sais, j’avais dit une question … :grin:

Je vais me pencher sur ta solution. Merci du tuyau ! :+1:

Tout comme toi au départ, et après j’ai trouvé cette solution avec l’esp assez pratique et simple à mettre en œuvre.

Quant à tes questions, je ne vais pas pouvoir beaucoup t’aider dans le mesure où je l’ai mise en place il y a quelques semaines et je n’ai pas assez de recul pour t’en dire plus.

Mais tout de même, d’après ce que j’ai lu sur le net, la pile devrait au moins tenir une bonne année.
Personnellement, je n’ai qu’une sonde, pour « domotiser » mon bonsaï installée depuis environ un mois. Je l’arrose très régulièrement et pour l’instant les surfaces en contact avec le sol sont super clean.

Une petite information supplémentaire, dans la doc officielle il est marqué que tu peux aussi récupérer l’état de la batterie, mais en réalité cela ne fonctionne pas et le sensor batterie est inutilisable.

N’hésite pas si tu as des questions :sunflower:

Salut,

Etant moi aussi en train de réfléchir à un projet similaire (bon, c’est la saison :)), vos retours m’intéressent.
Actuellement, j ai testé une solution toute faite de chez Lilygo, mais je n’ait pas su en tirer partie, et les composants me semble assez léger.
Je suis donc passé sur un esp8266 (que je vais p’être mettre en esp32 à terme), avec un BME 680 (que j avais acheté suite à un conseil d’un bouquin pour Raspberry pi en station météo, mais un BME280 suffi pour la T° et hydro extérieur), et une sonde sht10 (l’avantage c est qu’elle est sur un câble d’un mètre), le tout en wifi + MQTT.
Je n’est pas trouver le support des sondes SHTx par ESPHome, je suis donc resté sur Arduino, mais les deux capteurs marche bien ensemble.
Je viens de passé commande pour d’autres sonde terre, des SHT30 (6€ sur ali) sur fils d’un mètre, que j’espère pouvoir monter en plus pour tester plusieurs pots, ainsi qu un capteur de luminosité (à voir).
Le tarif n’est par contre pas le même en f() de la coque choisi, mais les sondes SHTx me paraissent bien plus durable (elles font T° et hydro).
Par contre je n’est aucune idée pour l’alimentation :).

Je viens de mettre un tsl2591 (capteur de lumière) en complément du BME680 et de la sonde SHT10, pour l instant pas de problèmes d’alimentation, mais je n est pas encore trouvé comment le mettre sur batterie (je pensais le mettre sur une batterie de secours pour portable, mais elle coupe le jus entre deux mesures vus que la conso est très proche de zéro).

Je doit encore patienté pour ajouter un ou deux autre capteurs pour les pots, pas encore reçu.

Première constatation, j’ai trop arrosé! (pas simple l’hivernage des piments).

Est tu partie sur la solution de Gogo? (je suis peut être hors sujet du coup).

Ps: on m as conseillé de porter le projet sur un Arduino mini en RF433 pour la consommation, à voir si j ai le temps et les compétence pour ça.

Une petite information, je suis en train de bosser sur un système d’arrosage automatique basé sur un esp32, en fonction d’une sonde d’humidité.
Dès que j’aurais reçu tous les composants et codé tout ça je pourrais vous partager mon travail, si ça peut en intéresser certain :wink:

3 J'aime

@Gogo , je viens de recevoir mon Xiaomi Mi Flore (sympa comme design, très bien fini) et je voulais savoir comment récupérer l’adresse MAC pour pouvoir l’indiquer dans le code de l’ESP :

sensor:
  - platform: ble_rssi
    mac_address: AC:37:43:77:5F:4C
    name: "BLE Google Home Mini RSSI value"
  - platform: xiaomi_hhccjcy01
    mac_address: 94:2B:FF:5C:91:61
    temperature:
      name: "Xiaomi MiFlora Temperature"
    moisture:
      name: "Xiaomi MiFlora Moisture"
    illuminance:
      name: "Xiaomi MiFlora Illuminance"
    conductivity:
      name: "Xiaomi MiFlora Soil Conductivity"
    battery_level:
      name: "Xiaomi MiFlora Battery Level"

Pas d’inquiétude pour les données personnelles, c’est le code de l’exemple de la configuration de la page ESP32 Bluetooth Low Energy Tracker Hub

C’est bien comme cela qu’il faut faire ?

Pour récupérer la MAC adresse, tu es passé par le paragraphe Setting Up Devices ?

Je suis d’accord avec toi, je les trouve très bien et plutôt discrets.

Effectivement ta configuration est la bonne, en revanche tu peux retirer la partie sur le niveau de batterie car cette fonctionnalité ne marche pas.

Pour récupérer l’adresse MAC de ton capteur, tu peux utiliser esp32_ble_tracker:
Cela va te générer au démarrage de ton ESP, un scan des différents capteurs à proximité et te les faire remonter dans les logs de ton ESP (sur ESPhome).

Ou alors tu peux utiliser aussi la petite application (native je crois sous windwos) qui s’appelle Bluetooth LE Explorer, qui te fait la même chose mais sous forme graphique.

Ex : image

@Gogo, j’ai installé mon capteur dans la jardinière :ok_hand:
Un peu de stress lors de la mise à jour du device, il a fallut que je m’y reprenne à 2 fois … :disappointed_relieved:

Mais c’est bon, j’ai des données …

Reste plus qu’à faire une belle carte avec ce repo :

Super, tu as réussi à tout installer correctement !
J’aurais peut être du te prevenir, au moment du boot de l’ESP les données peuvent être longues à remonter la première fois :roll_eyes:

Merci pour la trouvaille. Cette card je ne la connaissais pas, elle a l’air un poil chiante à installer mais elle me tente bien !

Moi j’étais parti sur quelque chose comme ça :

Tiens moi au courant de l’installation de ta card, je suis curieux de voir le rendu :wink:

@Sylvain_G Finalement je n’ai pas pu attendre ton retour, j’étais trop pressé :cowboy_hat_face:

image

Du coup si tu as des soucis à la configuration de la carte, tu pourras me dire ! haha

@Gogo, pourrais-tu mettre à disposition le contenu du répertoire www/lovelace-flower-card sans le répertoire data/Images évidemment :grin:

Je n’arrive pas à lancer la conversion via le script convert.py en Python3 sur mon poste Windows. J’ai un message d’erreur :

Je crois avoir lu dans la doc, qu’il fallait excécuter le script python sous linux :grimacing:

Pas de problème pour de mettre à disposition ce dont tu as besoin (j’imagine que tu as besoin du fichier data.js ?), en revanche comment veux tu que je te le transmette ?

Un conseil, au niveau du dossier images : Pas la peine d’ajouter l’ensemble des images, car le dossier fait quand même 3xx Mo. De mon coté, j’ai simplement ajouté l’image correspondant à l’espèce de ma plant que je veux afficher et tout fonctionne :+1:

bien jouer les gars,
petite question on peut faire un truc genre comme les équipements fait pour surveiller n’importe que l’espèce et indiquer si on doit arroser, déplacer par rapport a la spécificité de la plante

@barto_95 Tu parles au niveau de la carte ?
Cette carte utilise un fichier json pour alimenter les extrêmes des différents graphes, et ainsi jouer avec les valeurs de ton sensor plant: en fonction de l’espèce de plante que tu configures.

Ce fichier (json de données) est généré à partir de la base de données qui est utilisée par l’application Xiaomi Home.
On peut imaginer de créer un script python et parser ce fichier, pour récupérer les données de ta plante et ainsi générer des sensors pour ton espèces de plante (humidité, lumière, etc).
Et ainsi pouvoir faire des automatisations avec les valeurs min / max issus de ce fichier json, et les sensors réellement issus de tes capteurs de plante.

Je ne sais pas si tel était ta question, mais si ce n’est pas le cas, n’hésite pas à me le dire, je te répondrai d’une autre façon :wink:

bas a l’époque j’avais vue des petite sonde qui étais très cher qui permettais depuis l’applis de dire :

c’est un olivier, ou une camelia etc … et par rapport a cela le soft sur le tel t’indiquais que pas assez d’eau pour cette plante, pas assez de soleil etc …

genre l’applis avait une sorte de bibliothèque de plante et comment faire pour quel soit nikel

Nous on a des sondes Xiaomi Miflora, et effectivement depuis l’application officiel de Xiaomi Home.
On retrouve exactement les mêmes fonctionnalités que tu présentes ici :+1:

Et justement c’est cette bibliothèque la de l’application mobile qui est utilisée dans cette carte