Yeelight Ceiling Light, quel Interrupteur connecté?

Bonjour à tous,

Je possède 3 plafonniers Yeelight Ceiling Light JIAOYUE YLXD05YL 480 LED 32W depuis fin 2019 qui sont reliés à des interrupteurs classiques.
Ils sont exposés sur le wifi local et remontés dans HA via l’intégration Yeelight.

Évidemment, si on éteint les interrupteurs, je n’ai plus de contrôle sur les lampes, or j’aimerais pouvoir les contrôler, tant le ON/OFF que l’intensité aussi bien via l’interrupteur que par HA.

J’ai trouvé des solutions mais il me manque des infos pour trancher.

Si je comprends bien, je ne peux pas contrôler mes plafonnier via un interrupteur connecté de marque quelconque sans passer par HA. Il n’existe pas de moyen de centraliser le contrôle du plafonnier et son retour d’état via l’inter qui idéalement serait en zigbee.

  1. Il faut obligatoirement que je passe par un interrupteur type Yeelight Smart Dimmer qui permet un appairage via BLE et faisant office de télécommande
  • Avantage :
    Toujours le contrôle via HA même OFF
    ON/OFF et Contrôle de l’intensité via l’inter et la molette physique (température couleur aussi ?)
    Si panne HA, toujours le contrôle sur le plafonnier
  • Inconvénient :
    La version filaire semble introuvable au format boitier européen et des interrupteurs à pile me semble un non sens total. (y a du jus juste à côté !)
    (Nécessite toujours d’installer l’application Yeelight pour la config du wifi.)
  1. Les switchs connectés type AQARA ne permettent pas un contrôle direct du plafonnier (intensité, température couleur)
  • Avantage :
    Toujours le contrôle via HA même OFF ?
    Plus de modèle et de choix
  • Inconvénients :
    Pas de contrôle de l’intensité (ni de la température de couleur ?) en physique
    Tout le contrôle « esthétique » passe par l’intégration dans HA
    Si panne HA = Pas de lumière ?

Mélanger un inter zigbee simple pour le ON/OFF et le contrôle de l’ésthétique de la lumière toujours via l’intégration Yeelight HA me semble être un casse-tête à gérer niveau entitéspour un débutant comme moi.

Est-ce que je me trompe ou j’oublie des possibilités ?

Merci

Hello @Shasdo

Le « mélange » est assez simple à faire ( tout depuis l’interface et sans code Yaml)

  1. Dans paramètres et services / Entrées, tu créé une nouvelle entrée de type " Modifier le type d’appareil d’un commutateur" et tu transforme ton inter zigbee en light
  2. Toujours dans entrées, tu créé un groupe de lumières « plafonnier » par exemple en y ajoutant ta lampe yeeelight ainsi que la pseudo light que tu as créé à l’étape 1
  3. L’entité groupe ainsi créé regroupe alors sur la m^me carte les fonctions on/off + réglages de ta lampe.

J’utilise cette astuce pour tous mes inters et lampes connectées zigbee.

Petite condition préalable, que ta lampe s’allume par défaut dès que la tension revient , ce qu’on appelle en général le " Power-on behavior" qui défini l’état de la lampe lors du retour de tension.

Le défaut, il faudra attendre le temps que ta lampe raccroche le wifi pour qu’elle soit contrôlable

@+

Hello.

Je connaissais pas les groupes et effectivement ça semble être un bon compromis et m’offre ainsi plus de possibilités côtés choix des interrupteurs.

D’ailleurs je regardais la gamme Aqara en Zigbee et le Z1 Pro est absolument introuvable, Aliexpress rien, le site officeil marque « New » mais ne permet pas de l’acheter.
Pourtant des redditeurs US l’ont bien trouvé.

Bonjour, attention, souvent il faut avoir le neutre sur les modules … nos interrupteurs (en France) sont bien souvent cablés SANS le neutre … c’est à prendre en compte …

Merci pour la précision.
Pour les inter en question, ils sont pas loin du tableau donc je pourrais toujours en aiguiller un si il le faut.

Mais je prends note pour les autres.

Hello @Shasdo

@Full a en partie raison, l’idéal est d’avoir du neutre au niveau des inters, ça offre plus de possibilités, mais il existe des micromodules sans neutre à placer derrière ton inter existant. je pense que la charge résistive de ton éclairage est suffisante pour qu’il fonctionne correctement.

@+

Peux-tu préciser ce que tu entends par « charge resistive suffisante » ?

Voilà un modèle mais tu peux en trouver plein d’autres sur Ali par exemple :

Micromodule ZigBee interrupteur d’éclairage sans neutre, compatible Tuya SmartLife, Lidl Home, Jeedom, Homey, Echo - www.domotique-store.fr

Pour qu’il puisse fonctionner, En grossissant énormément le " comment ça fonctionne " il faut que l’équipement qu’il commande ait une charge resistive qui va induire un courant de fuite suffisant pour alimenter le micro-module.
Si l’équipement n’a pas de charge résistive suffisante il existe des petits bypass à ajouter sur le circuit:
Exemple pour un shelly (wifi) sans neutre :
Bypass V2 pour modules Shelly à câblage sans neutre (Shelly Dimmer 2 et Shelly 1L) - www.domotique-store.fr

Mercu pour toutes ces précisions et ton temps.

Je vais regarder ça en détail.

1 « J'aime »