Automatiser plancher chauffant

Hello!

Le collecteur de mon plancher chauffant a 6 zones. Et je souhaite optimiser la température de ces zones avec des thermostats, un actionneur et HA :smile:.
J’ai trouvé ces 2 produits :

Quelqu’un connait-il l’un de ces produits (ou un autre équivalent) ?
Avez-vous des recomendations pour domotiser un plancher chauffant hydraulique ?

Merci d’avance de vos retour!

Vous ne chauffez pas c’est zones à la même température ?

Franchement je voulais en installer un chez moi, mais je me suis avisé après avoir échangé avec un chauffagiste

Un thermostat d’ambiance qui gère l’ensemble est plus que suffisant

Et depuis qu’on l’a, je ne vois pas l’utilité de thermostat de zones dans une maison et encore plus sur un système qui a de l’inertie comme un plancher chauffant

Et sinon pour répondre à votre question, Delta Dore en propose un également

La nourrice est effectivement alimenté par une PAC qui envoie de l’eau toujours à la même température pour toutes les zones.
Un actionneur permet de réguler le débit par zone, du coup, il peut y avoir des différences de température par zone. Après la différence ne va pas être énorme.
Dans mon cas, je ne vois pas l’utilité de chauffer à la même température la salle de bain, la salle à manger, etc. toute la journée alors que je suis dans mon bureau.

Je ne suis pas sûr que l’avis d’une seule personne soit suffisant. Lors de mon installation, mon chauffagiste n’a pas installé de thermostat d’ambiance car il jugeait que ce n’était pas pertinent pour une PAC… Aujourd’hui, je regrette d’avoir suivi son conseil (en fait, il me m’a pas laisser de choix). Et ç’est pour ça que je demande l’avis de la communauté.

Je sais que le plancher chauffant a une grande inertie. Mais justement avec la domotique, le but est d’optimiser le chauffage pour éviter des surcoûts, et écologiquement, pour éviter une surconsommation, tout en gardant un certain confort.
Dans mon cas, je ne pense pas qu’un seul thermostat d’ambiance soit suffisant.

Merci, je vais y jeter un oeil.

Salut,

Sans pour autant utiliser un plancher chauffant moi-même mais ayant bien en tête celui chez mes parents, j’ai 2 remarques à partager :

  • le thermostats d’ambiance, c’est bien mais le ressenti en fonction des pièces est assez troublant… Je ne sais pas si c’est une question de surface ou d’installation des serpentins, mais on constate quand même des impressions de fraicheurs/chaleurs
  • certaines pièces sont plus ou moins occupées, et donc être en mesure de chauffer ou pas en fonction, permettrait de faire quelques économies.

En fait, ce que je souhaite réaliser, est expliqué ici :
https://tutoriels.domotique-store.fr/content/62/512/fr/domotiser-son-chauffage-central-avec-plancher-chauffant-hydraulique.html#tetes-thermostatiques

Salut !

Pour ma part j’ai fait le choix en 2017 d’être 100% en plancher chauffant (RDC et Étage), je vous partage donc mon expérience.

J’ai choisi une nourrice qui peut être équipé de cartouche chauffante en lieu et place des robinets de base de celle-ci. Cela permet d’ouvrir ou fermer chaque circuit de façon indépendante via une commande 230V de la bobine.

Cependant comme le dit @Yoyouri, j’ai abandonnée le projet car le confort est largement bon après réglages des différents débit d’eau de chaque zone.

Finalement une bonne mise au point de mon système actuel ma permis de ne pas investir.

Voilà la méthode que j’ai appliquée :

Étape 1: installation de capteurs température identique

  • J’ai installé des capteurs de température dans chaque pièce / zone de chauffe que j’ai collé sur le côté de mes meubles si possible à hauteur d’homme, non exposé au soleil et le plus possible au centre de la pièce. L’idée est d’avoir une mesure la plus représentative possible. La pièces de vie comportant 3 serpantints, j’ai installé 3 capteurs de température dans cette même pièce.

Étape 2 : Relevé des températures

  • j’ai relevé les températures de chaque pièces chaque matin vers 7h puis j’ai moyenné celle-ci sur 3/4 jours voir 1 semaine.

Étape 3 : Analyse des resultats

  • J’ai comparé les moyennes entres-elles, l’objectifs était que mes chambres soient 1,5°C inférieur aux pièces à vivre

Etape 4 : réglage du débit de chaque zone

  • j’ai ensuite augmenté le débit des pièces/zones trop froide et diminuer le débit de celle trop chaude.
    J’ai repris à l’étape 2 et effectué cette méthode autant de fois que nécessaire. Il me semble que j’ai mis 2 mois à trouver le réglage idéal.

Etape 5 : régulation par piece

  • j’ai finalement abandonné car quand on ferme ou réduit le débit d’une zone, on fait finalement varier l’équilibre du circuit hydraulique et on casse tout les réglages des autres pièces. Bref c’est finalement compliqué à gérer par rapport au gain potentiel.

Etape 6 : amélioration de la loi d’eau

  • Possédant un thermostat d’ambiance, la PAC corrige la température de consigne du plancher chauffant issue de la loi d’eau (carto de consigne fonction de la température extérieure moyenne des 6 dernières heures)
  • Après un hiver complet de relèvé journaliers de la température de mon plancher le matin, j’ai mis à jour la loi d’eau dans la PAC, le thermostat d’ambiance ne corrige du coup pratiquement plus rien (généralement 0°C mais parfois 1°C alors qu’avant j’avais 3 à 5°C en permanence)
1 « J'aime »

Merci de ton retour très détaillé @Neuvidor !
Cependant, cette méthode ne permet pas faire varier la température d’une pièce durant la journée.
Mais ce n’est peut-être pas le but d’une PAC… Je me doutais qu’il serait compliquer de configurer un actionneur, mais au vu de tes explications, ça me parait dérisoire par rapport au gain.
Je vais utiliser ta méthode pour configurer la PAC et le plancher chauffant et je vais investir dans un chauffage d’appoint pour mon bureau :slightly_smiling_face:

L’inertie de mon plancher est d’environ 3h/4h d’après mes mesures donc en admettant que tu réduises la température de la zone, tu vas mettre 3h/4h à descendre et tu vas devoir anticiper la remonter de la même durée donc au final sur une journée le bilan énergétique de la réduction de température est quasi nulle. Les maisons sont cependant pas toute identique donc il faut que tu caractérises ton chauffage pour comprendre ses limites.