Choix materiels solaire

Au risque d’être totalement hors sujet.
Je vois que le posteur initial utilise le système Enphase.
Je me renseigne sur install d’un kit 3kwc en autoconsommation, et je cherche des sources d’info fiable pour m’informer sur le sujet : notamment sur les panneaux référence, les onduleurs vs micro-onduleurs, …
Si jamais vous avez des bonnes adresses.
Merci

Pour te répondre brièvement, cela dépend malheureusement de ton exposition, de tes besoins etc.

Je ne peux que te conseiller d’aller sur un forum spécialisé comme https://forum-photovoltaique.fr

Personnellement j’ai investi dans :

  • 4 panneaux Trina Solar 400Wc
  • 4 Micro-Onduleurs Enphase,
  • Passerelle Enphase Envoy S Metered,

Le tout sur Oscaro Power.

Petit retour expérience, la passerelle était manquante, mais sur la facture de livraison et ils ont su me dire qu’elle n’était pas sur le colis et me l’ont donc renvoyé. Donc bon SAV.

Livraison par GLS avec le matériel bien emballé debout sur palette.

1 « J'aime »

Bonjour,

Je me renseigne également depuis quelques mois et faut avouer que si au départ ça semble assez simple, ça reste pas mal technique surtout si on creuse (normes, tableau électrique, foudre/parafoudre, onduleur/MO, raccordement, etc)

Pour résumer mes longues recherches, mon avis est que les kit tout prêt ça vaut le coup : tableau fourni (aux normes avec parafoudre et avec les étiquettes ! et pas si cher finalement), tout est prévu et compatible (visserie, kit de fixation, compatibilité onduleur/panneaux, etc).
Je privilégie les MO pour s’affranchir de la partie DC et pour les avantages des MO.

On trouve vraiment beaucoup d’infos dans les guides de oscaro-power, monkitsolaire et civisol si on se donne la peine de tout lire et de regarder toutes leurs vidéos. Pour les sujets plus complexes ou les détails, forum photovoltaïque est complet.

Personnellement je suis parti sur 8 panneaux avec MO APSystems DS3-L et passerelle ECU-C. APSystems car leur MO ont plus de capa en W, un MO peut gérer 2 panneaux (ça revient moins cher) et le boîtier enphase présent dans le tableau est intégré aux MO.

(Sans faire de pub, oscaro est le moins cher sur à peu prêt tous les équipements composant un kit)

Salut,

bon ben moi aussi j’ai un kit des chez Oscaro Power.
Avec 10 panneaux Trina Solar de 390w et des micro-onduleurs Enphase avec leur passerelle.
La livraison était rapide, on peux les appeler si besoin pour validation technique et questions.
C’est vrai que ça parait simple, mais quand on se penche vraiment sur le truc les questions et les points à vérifier fusent. Ca reste de l’électricité et les risque sont grands en cas d’improvisation.
Au final je n’ai pas eux de problème avec l’installation et le Consuel.

Point important qu’évoque @Makai les micro-onduleurs faut bien voir leurs puissance de sortie max…les miens ne permettent pas d’avoir la puissance max de mes panneaux… c’est un poil dommage pour l’été. Erreur de ma part en partie et en partie de la faut d’Enphase qui dit que ça convient à mes panneaux.

Salut !

Je me permets de poster ici une partie de notre échange en MP avec quelques compléments.

Comme je le disais, la première question à se poser est l’emplacement des panneaux.

  • Si tu veux installer l’ensemble de tes panneaux sur une zone unique ayant strictement la même exposition et que l’ensemble de celle-ci est sans aucune ombre du matin au soir, alors un onduleur central est adapté.

  • Dans le cas inverse si tu répartis tes panneaux sur plusieurs zone/implantation ou qu’il y a parfois de l’ombre sur une partie des panneaux, alors les micro onduleurs sont obligatoirement là solution.

La seconde question à se poser concerne l’évolution du système.

  • L’onduleur central facilite la possibilité d’ajouter des batteries dans le temps

  • L’onduleur central freine cependant l’évolution du nombre de panneaux

  • Les micro-onduleurs facilite la scalabilité du nombre de panneau en en rajoutant 1 par 1 sans aucun soucis ce qui permet de répartir les dépenses dans le temps.

La troisième question à ce poser concerne le dimensionnement de l’installation.

  • Il est judicieux de regarder la consommation moyenne de la maison en journée car il ne sert pas à grand chose de dépasser cette moyenne sans moyen de stockage (ballon ECS ou toutes autres solutions)

Un exemple concret :

  • Mon premier voisin dispose de 3080Wc avec 8 panneaux et un onduleur central HPK-3000 ne limitant pas la production du fait de ses 3300VA max en sortie. Ceci dans le but de gommer la consommation de son SPA tournant 365jr/an.

  • Mon second voisin dispose de 2025Wc avec 5 panneaux gère par 5 micro-onduleurs Emphase IQ7+ limitant la production à 1475VA dans le but de couvrir la consommation de sa piscine l’été. Peut-être que @Joris_Voirin pourra en dire plus à ce sujet.

  • En comparant leur production, il n’y a finalement que très peu d’écart ce qui prouve que la limitation des micro-onduleurs n’est absolument pas un frein. Je trouve même que ceux-ci apportent des infos supplémentaires tel que la production panneau par panneau afin de déceler d’éventuels défauts.

  • Concernant leur retour, les deux s’accorde à dire qu’une bonne partie de leur production est rejetée sur le réseau sans même avoir pu la consommer allant parfois jusqu’à 70%…

Ma situation :

  • Utilisant ma pompe à chaleur l’été en mode plancher rafraîchissant, je pense investir l’année prochaine dans une installation solaire couvrant la majorité de ma consommation entre 8h et 18h hors pic de conso tel que la cuisine du midi via ma plaque à induction et/ou le four.

  • Je simule actuellement une installation solaire via l’intégration forecast.solar en combinaison à une simulation de batterie via l’intégration battery_sim dans le but de dimensionner au mieux mon installation en prenant en compte ma consommation instantanée via la teleinfo de mon Linky.

En espérant que ce témoignage donnera quelques éléments de réponse.

@McFly merci d’avoir scindé le topic, et désolé d’avoir pourri l’autre :slight_smile:

Petite description de la situation :
Maison plein pied dans le 84, exposition plein sud. Donc plutôt chaud l’été et pas mal d’ensoleillement grâce au mistral.

Initialement j’étais attiré vers des MO car comme @Makai je voulais m’affranchir de la partie DC (en vrai j’en avais un peu peur).
Mais bon, mon cas avec mono-exposition, dans le 84 (donc chaud l’été, pas idéal pour les MO il semblerait) me disait que le choix raisonnable était de partir vers du OC.

Je ne pense pas qu’il y a ai de mauvais choix, mais j’arrive pas à me décider :exploding_head:
A chaque fois que je pense m’être décidé sur les MO, je trouve des arguments pour les OC, et inversement.
Je note néanmoins que dans vos témoignages, tous sont en MO.

Bonjour,
Si tu es un peu geek ton choix va rapidement aller vers des mo. Dans les forum tel que ici y en a bcp. Même si ça ne sert pas tous les jours c’est appréciable ( pour un geek/fan de domotisation) de voir sa prod par panneaux et t’es rassuré de pouvoir faire fonctionner ton installation même si un ou 2 panneaux sont en panne. En plus avec ha tu peux
récupérer tout plein infos qui t’occupes le temps de leur intégration :smiley:. C’est un peu la base quand tu te lances dans la domotique. C’est comme le modélisme, tu passes plus de temps à réparer, bidouiller que t’en servir vraiment.
Si tu veux une installation simple, bas coût alors l’onduleur centrale est pour toi…

Le marketing y jour beaucoup je pense :wink:
j’ai fait mon choix sur le durée de vie théorique affichée et le Câblage DC que je ne voulais pas.
Les panneaux sont sur une pergola/abri de jardin et j’ai 45m de câble pour arriver au tableau, donc la section de pour de DC aurait été un poil chère.

Mais bon les 2 types d’installations sont totalement valides, fais comme tu le sens, ça ne changera pas grand chose a l’objectif final, mais plus à la réalisation.
Car au final ce que tu veux c’est produire et monitorer ta production, ça tombe bien les 2 méthodes le font:smiley.

Petite précision, la section du câble en fonction de la longueur en dc est surfaite. Je rappel que la section d’un câble est fonction, principalement, de sa tension. Hors, on est vite à 500v. La tension AC est de 230v…

Je vais expliquer mon choix des MO par rapport a un onduleur central.

Pour ma part je ne voulais pas investir 6/7000 euros d’un coup, mais quelques panneaux par quelques panneaux.

Donc pas évident de choisir un onduleur quand on ne sait pas jusqu’à qu’elle puissance va monter ton installation.

Dans un cas comme ca, les MO sont ce qu’il faut car j’ai 4 panneaux, si je veux en ajouter deux pas besoin de changer mon onduleur.

un onduleur, ca monte vite, donc obligé de lettre une grosse somme au début sans l’exploiter au max.

Un micro onduleur c’est < 200>euros.

En gros pour ma part :
Onduleur

  • oblige a connaitre l’installation finale,
  • Peut etre cher car surdimensionné (dans mon cas)
  • Garantie 10/15 ans
  • limite l’evolution de son installation.
  • bien choisir l’emplacement
  • cournat continu des panneaux a l’onduleur (coût)
  • onduleur HS = aucune production
  • panneaux HS= production tres impacté

MO

  • plusieurs expositions possibles
  • Facilité d’évolution de l’installation
  • Garantie 20/25 ans
  • Pas de choix stratégique pour l’emplacement car sous les panneaux
  • Courant alternatif du panneaux a la passerelle (coût moindre)
  • un panneaux caché production.moins impacté
  • MO hs juste un panneaux HS(ou 2 ou 4 chez apsysteme)
2 « J'aime »

Désolé de te contredire mais la section d’un câble est principalement fonction du courant afin d’éviter que celui-ci ne surchauffe et finisse par fondre. La tension n’intervient pas dans le calcul. Ce phénomène est l’effet joule qui se calcule comme ceci :

  • W = R x I²
  • Puissance dissipée (W) = R (résistance du câble en Ohm) x I (intensité passant dans le câble en A)

De plus, en tension continu il faut compter double la distance (aller + retour) contrairement au courant alternatif. C’est à dire que pour deux appareil physiquement distant de 10m, il faudra compter 20m dans les calculs…

Tu peux t’amuser sur ce site relativement pratique :

1 « J'aime »

Oui, je suis bien conscient de ça mais pour la même puissance, si la tension augmente, l’intensité diminue.
Fais le test sur ton site, tu verras que si tu mets 500v et 90m de câble, avec 5000w de tirage tu es à à peu près du 3mm2…

J’avais essayé en tirant à mort sans vérifier l’échauffement. Ça n’allait pas

Je n’ai pas remis en cause la loi d’Ohm :slight_smile:

  • U = R x I

Je dis juste que la section se défini par l’intensité et non la tension. Tes propos pouvaient porter à confusion pour certain.

Ok ok, c’est juste que certains véhiculent aussi de fausses informations. On parle rarement de la tension en dc avec le photovoltaïque. Et je le dit car je m’étais fait avoir moi-même sans trop réfléchir. J’étais habitué aux très basses tension.

Tu as raison !

Pour une installation de 10 panneaux de 405W branché en série sur onduleur central, à puissance maxi cela donnerai les chiffres suivants :

  • Tension totale => 310V (31V x 10)
  • Courant total => 13,07A
  • Puissance totale => 4051Wc (310V x 13,07A)

Avec ce montage, en acceptant une perte de 40W dans les câbles et un échauffement de ceux-ci inférieur à 15°C, les sections de câbles suivantes conviendraient :

  • de 0 à 15m => du 2,5mm²
  • de 15 à 24m => du 4mm²
  • de 24 à 36m => du 6 mm²
  • de 36 à 60m => du 10mm²

Pour ma part je serais sur du 4mm² voir du 6mm²

Salut à tous,

Merci pour vos interventions.
Concernant les sections de câbles, je suis pas forcément hyper à l’aise, du coup partir sur un « kit » comme on en trouve beaucoup évitera de faire les mauvais choix.

Finalement la conclusion de ton message @AlexHass me semble plutôt intéressante, quel que soit la méthode, la finalité sera de produire de l’électricité, et dans tous les cas ça fonctionnera.
Reste à voir coté réalisation si je privilégie la simplicité avec des MO (notamment au niveau des coffrets de protection).

La part financière a bien entendu sa part à jouer dans l’équation.
Des kits que j’ai vu pour ± 3kWc :

  • OC Huawey = 3800€
  • MO DS3L = 3800€
  • MO IQ7 = 4600€

Certes les IQ7 sont tentants car comme le disait @cocof, leur coté geek/graphique est bien abouti, cependant leur surcout n’aide pas à leur durée d’amortissement.

A bientôt

Je vais juste te donner mon point de vue et mon expérience.
J’ai mis 22 panneaux de 395wc full black. 2 onduleurs de 2,5 kWh et 1 de 2kwh. Pour t’expliquer, en Belgique on a souvent du triphasé 3x230v sans neutre. D’où 3 mono.
J’ai séparé mes panneaux en 3. 8, 7 et 7. J’ai mis 6 câbles de 4mm2. Je produit 8 à 9000kwh par an.
L’installation sur le toit est aisée. Enfin pour le câblage car tout seul pour monter les panneaux à 4m avec une échelle, j’ai sué comme un phoque. Juste prévoir la terre sur chaque rails. J’ai mis du 6mm2. Pour les onduleurs centraux, c’est ultra simple. Je n’ai pas mis de coffret supplémentaire. J’ai ajouté 3 disjoncteurs 16A dans mon coffret principal qui renvoi sur le différentiel 300mA et c’est tout. En tout cas pour la Belgique ça passe à l’aise. Mes panneaux et onduleurs je les ai acheté sur des sites néerlandais et les rails de toit sur wattuneed. C’est belge, pas les moins cher mais les seuls à me fournir ce que je voulais.
Attention au normes des câbles, j’ai du bidouiller pour la réception car le site sur lequel j’ai acheté disait: meilleur que la norme actuelle ben non, c’était l’inverse.
Sinon, tout compris , 8000€ en juin 2022.

Je pense aussi à m’équiper très prochainement.
Et je pense que oui les MO sont plus simples a mettre en place mais personnellement, je choisis plutôt un onduleur central :

  • La très grande majorité des MO ne fonctionne pas en local, c’est Cloud only et des fois, il y a des integrations à home assistants ou des hack pour pouvoir récuperer nos datas. Et dans 5, 10 ou 20ans, ces API/Cloud fonctionneront encore ?
  • En case de panne, sur les MO, il faudra monté sur le toit
  • Plus il y a de panneaux, plus le nombre de panne est possible
  • Perso, je ne crois pas une seul seconde a des « vrais » garantie de 20/25 ans, déjà sur 10ans, avoir certaines pièces sera compliqué et avoir un SAV digne de ce nom, j’y crois pas.
  • L’électronique sur les MO, situé dehors et sont lié à des conditions extrêmes (très chaud en période de canicule, puis quelques vague de froid en hiver)

Mais surtout, avec le onduleur centrale, on peut améliorer le système pour :

  • Installer des batteries pour utiliser l’énergie en fin de journée/nuit et ainsi :
    • Augmenter de manière significative l’indépendance énergétique
    • Pouvoir recharger sa/ses voitures électriques (et oui, en semaine, sauf teletravail très fréquents, la voiture n’est pas a la maison et le week-end comme on l’utilise souvent, ben c’est pas facile de la recharger)
    • Possibilité de passer en mode offgrid/autonome (en manuel ou via des inverseur de source)
  • Rajouter un routeur solaire
    Pour « injecter » les derniers Watt restants de la production des panneaux solaires dans un/des éléments résistifs (ex: ballon d’eau, dalle chauffante)

On dirait un topo d’un gars de chez Fronius j’ai déjà entendu ça quand je me renseignais :wink:

Les histoires de cloud, c’est un peu partout que ce soit pompe à chaleur ou autre et c’est vraiment dépendant des marques et pas vraiment lié à la question MO/OC.

Les histoires de batteries, charge de voiture, offgrid, routeur solaire, c’est pareil ce n’est pas une question de MO/OC… toute type d’installation peut faire ça si tu as le matos.

Après les garanties, ça faut voir. Les OC ça claque plutôt vite quand même, sinon y’aurait pas des garanties 5, 7 ou 10 ans. Mais je suis d’accord que le 25ans, c’est présomptueux pour une boite qui a 17 ans :wink:

Et surtout, n’oubliez que la garantie 20/25 ans des MO, c’est juste le matériel.
Il faudra lacher un gros billet à ton professionnel pour monter sur le toit, deposer ton panneau, changer le MO et remettre le panneau a CHAQUE fois qu’un MO tombera en panne. Et je ne parle meme pas d’emphase, où tes IQ7 qui sont bien actuellement, et bien par exemple, les IQ8 qui viennent de sortir ne sont pas compatibles avec le IQ7… donc dans 15 - 20 ans, j’imagine meme pas.

Les MO étant assez recents, la seul valeur de comparaison pour moi sera a etablir dans 15-20 ans…