Gestion de volets battants (Thomson) et automatisme

Bonjour à tous,

depuis les conversations sur le fil volets-roulants-facilement-domotisables-avec-home-assistant
j’ai un peu progressé et je me suis dit que c’était un bon moment pour partager ce que j’avais fait.

Rappel sur mon cas particulier : volets battants, avec donc peu de dispositifs sur le marché pour les controler (à un bon prix). Les plus abordables étant les Thomson 500015 (vers 200€ la fenetre, contre 400 pour d’autres marques…)
Particularité de ce modèle : le controle se fait en basse tension, et non en envoyant la puissance du 220V vers un fil ou l’autre.

  • Blanc connecté à rouge : ca ouvre. Le moteur peut s’arrêter tout seul en butée
  • blanc connecté à bleu : ca ferme
  • Les trois fils en l’air : stop
  • controle par télécommande d’origine==> il faut aussi les trois fils en l’air.

Je suis par ailleurs en configuration « classique » HA, et avec réseau Zigbee
La plupart des modules zigbee de controles de volets, ou type interrupteur, sont incompatibles avec ce contrôle en basse tension.
Il faut des relais contacts secs, Soit 3 positions (n’existe pas) soit deux relais.
C’est ce que j’ai fait en associant à chaque volet un module Orvibo « multi-functional relay » CM10ZW, et en prenant le mode 3 : relais secs.
Chaque module permet de contrôler ainsi 3 relais secs. je n’en n’utilise que deux.

Je vous passe la partie installation des moteurs eux mêmes, assez classique. Juste une petite mention sur un défaut de ces moteurs, c’est qu’il est très compliqué de choisir le sens de fermeture des volets à recouvrement. De base, il ne fait bien que dans le cas où le volet gauche recouvre le droit (vu depuis l’extérieur). Si vous avez des volets dans l’autres sens, il faut bidouiller, et je cherche encore la meilleure bidouille.

Une fois chaque moteur installé, j’ai mis le module Orvibo coller dessus (en velcros amovible). Je n’ai pas de commande filaire intérieure. Tout se fera soit avec la télécommande d’origine (en protocole propriétaire 868Mhz, pas connectable à HA), soit via le module Zigbee.
A noter que pour que la télécommande marche, il faut que les trois fils de controle soit en l’air.
Une photo de l’installation physique :

Ensuite, l’essentiel se passe sous HA.
Perso, toutes mes automatisations sont en node-red.
Voici les étapes :
Pour chaque volet j’ai défini un input_select avec 6 états :

  volet_sdb:
    name: Volets SdB
    options:
      - Fermer
      - Stop
      - Ouvrir
      - Fermé
      - Ouvert
      - Milieu
    icon: mdi:window-shutter

J’utilise ensuite le changement des ces états pour lancer une suite de commande successive des relais

En commençant de la gauche :
le premier noeud détecte le passage de l’input_select à « Ouvrir »


ce qui lance l’action d’ouverture
pour ce faire, il commence par ouvrir le contact du relais qui ferme (pour bien initialiser le module et ne pas avoir les deux relais fermés en même temps) ; puis après un petit délai, il ferme le relais d’ouverture et le garde ainsi tout le temps de l’ouverture, qui prends autour de 15s, avec une petite marge.
Puis il passe le volet en mode Stop ==> ça ouvre les deux relais (état normal comme ça la télécommande est utilisable) - De toute façon, le moteur Thomson s’arrête tout seul dès que les volets sont bloqués. Je préfère juste qu’il ne reste pas inutilement « sous effort ».
enfin, il met l’état des volets à « Ouvert ». C’est un retour d’état un peu artificiel, qui ne marche que si tout passe par HA.

Pour la fermeture des volets, c’est l’inverse.

J’ai fait ça pour tous les volets et modules. Un peu fastidieux, mais après plus besoin d’y toucher.

Maintenant , vous aurez compris que pour chaque volet, pour l’ouvrir ou le fermer, il suffit de choisir l’input_select correspondant sur Ouvrir ou Fermer.

Si vous avez plusieurs volets, on peut ensuite les grouper par zones :


avec des petits délais pour limiter les appels de courant sur la ligne.

Etape suivante : automatiser les ouvertures et fermetures automatiques. J’ai fait pour cela un autre flot.
Mon choix s’est porté sur l’excellent nœud « bigtimer », qui fait beaucoup, et plus encore.
J’ai aussi inséré un input_boolean pour choisir d’activer ou non cet automatisme en particulier.


et avec une config ayant des offset fixes par rapport au soleil.
5

Concernant le controle manuel, tout peut se faire avec une carte entité avec des custom multiple_entity_row
6
avec, par exemple le code suivant pour un des volets :

  - entity: input_select.volet_sdb
    type: custom:multiple-entity-row
    name: Salle de Bain
    show_state: true
    entities:
      - icon: mdi:window-shutter-open
        tap_action:
          action: call-service
          service: input_select.set_options
          service_data:
            entity_id: input_select.volet_sdb
            options: Ouvrir
      - icon: mdi:checkbox-blank
        tap_action:
          action: call-service
          service: input_select.set_options
          service_data:
            entity_id: input_select.volet_sdb
            options: Stop
      - icon: mdi:window-shutter
        tap_action:
          action: call-service
          service: input_select.set_options
          service_data:
            entity_id: input_select.volet_sdb
            options: Fermer

ou avec des boutons zigbee bien placés.

C’est un choix d’installation assez simple, sans passer par des cover, ni par des time-based-shutter position dont je n’ai pas vraiment besoin.

Voici pour aujourd’hui.
Je continuerai de compléter au fur et à mesure que des besoins (facteur WAF important à la maison) et amélioration arriveront.
To-do list :

  • définir et gérer les positions « milieu » pour avoir les volets entre-ouverts l’été
  • intégrer des boutons de contrôle pour suspendre l’automatisme d’ouverture d’une chambre pour 1 cycle, pour éviter d’avoir le volet qui s’ouvre trop tôt, si on veut faire la grasse mat’
  • trouver la meilleure bidouille pour que les volets se recouvrent dans le bon sens (not HA related :zipper_mouth_face: )
  • voir si gérer les azimuth solaire pour l’été apporte qq chose
  • intégrer le contrôle des volets sur mon dashboard « floorplan »
  • écouter les suggestions et idées des autres membres de ce forum (merci à tous pour l’aide et les inspirations déjà).

A+
Vincent

1 « J'aime »

salut,
je possede des motorisations de volets battants depuis tres longtemps mais d’une autre marque.
J’ai regardé ton modèle Thomson, et plusieurs choses qui peuvent peut-etre t’aider:

  • le branchement elec: tu peux tres bien rajouter un interrupteur filaire, cependant l’inter ne devra pas avoir de contact maintenu, par ex: un legrand 077026 n’ira pas, sinon ta telecommande ne fonctionera pas. Chez moi j’ai pris simplement deux boutons poussoir (un pour ouvrir, un pour fermer), dans ce cas ta teleco fonctionnera sans soucis.
    J’ai rajouté derriere un module volet zigbee et je pilote mes volets en manu ou depuis HA, ca marche nickel

  • le recouvrement: de ce que j’ai vu, il n’y a qu’un seul moteur avec un renvoi pour le second vantail (comme chez moi). Le recouvrement se règle donc avec les vis de serrage des équerres (celle ou tu rajoutes un bouchons blanc plastique pour la finition). Tu créés ton décalage entre le droit et le gauche et tu serres les 2 vis, c’est tout.

Espérant t’avoir aidé un peu :wink:
@+++

Bonjour @geo ,
Merci de tes idées.
Pour le branchements élec, effectivement, ce sera toujours possible plus tard.
En fait, je m’en passe bien pour l’instant. Il me sert juste à faire le lien avec le module zigbee (un peu comme toi je pense). Je n’ai pas mis d’interrupteur physique car il aurait fallait des saignées dans tous les murs.

Pour le recouvrement, c’est plus touchy. Tu as bien vu le souci : un seul moteur et deux renvois. Mais les deux renvois fournis (gauche, marqué comme « lent » et droit comme « rapide ») ne suffisent pas à faire la différence, et le problème en changeant juste les réglages des équerres (bras) est que quand c’était bien à la fermeture, c’est l’ouverture qui n’allait plus (un des volets touchant le mur très tot, trop en avance sur l’autre qui s’arrètait 10-15 cm avant le mur).

Aujourd’hui, j’ai trouvé une solution que je garderai sauf si je trouve mieux plus tard : il s’agit de rallonger un des bras par rapport à l’autre, 4-5 cm suffisent avec une equerre plate, et déplaçant aussi le point d’attache du bras sur le volet).
Comme ça, ca se passe dans le bon ordre.

et heureusement, j’ai de la place entre le volet et la fenêtre.

A+

Je vais certainement dire une bêtise (et vous avez certainement du vérifier déjà) mais ne suffit-il pas d’intervertir les renvois droite et gauche ?

Non, ce n’est pas du tout une bêtise, et c’est effectivement un des trucs que j’ai aussi essayé.
Le principal effet, on dirait, est qu’il y a moins de jeu et qu’à l’ouverture le renvoi « rapide » repousse plus vite un des deux volets, mais à la fermeture, ça n’a pas vraiment fait de différence, malgré aussi des essais de changement de position des équerres, et des fixation côté volets.
Je suis tombé une fois sur un commentaire d’acheteur de ces volets qui avait aussi fait ce genre de rallonge.

Je viens de le finir sur les trois volets concernés et ça marche bien…
On verra à l’usage si ça dure.

Merci

Bonjour à vous,
J’aurais une petite question, est-ce que vous savez si ce genre de moteur peut se fixer sur des volets PVC ?

Bonjour,
A priori, ça devrait pouvoir.
Il faudra sans doute changer le type de vis et peut-être mettre des contre plaque pour renforcer l’endroit où le bras se fixe sur le volet.
Si le PVC n’est pas assez épais, où si on craint que ça se fragilise avec le temps, une contre plaque en PVC épais collée devrait faire l’affaire.

Merci pour la réponse !