Intégration Solar Optimizer - Optimisation de sa consommation Solaire

J’ai un doute sur la bonne compréhension. Le total_power n’annonce pas un surplus de production mais la somme des puissances des eqts activés par l’intégration.
La différence est importante:

  1. Tu as 5kw de production, 2 kw de consommation. L’intégration déclenche 1kw d’éqt car disponible
  2. donc le total_power est de 1000 mais ton surplus il est ici de 2000 (5kw - 2kw - 1 kw).

C’est la puissance utilisée par l’intégration qui n’a pas grand chose à voir avec le surplus.
Donc pour tes automatisations tu ferais de regarder ce que tu revends (le vrai surplus) et pas la puissance utilisée par l’intégration. En tout cas c’est mon avis.

Dans mon cas j’ai ça :
Capture d’écran 2024-03-26 à 18.01.48

Puissance produite / consommée (qui comprends la puissance allumée par l’intégration) et donc le surplus (de l’import en l’occurence). Le total_power n’a aucune espèce d’importance ici (il est déjà dans le consommé).

Tu peux simuler en forçant la production (pour voir).

Oui, mais quand on a 3kwc en autoconsommation comme moi, la somme des puissances activées par l’intégration c’est généralement la totalité du surplus disponible.

Je ne revends pas. Mon « vrai surplus » est impossible à calculer sans savoir ce que fait réellement Solar optimizer. Pour moi le surplus c’est :
la prod - la conso prioritaire de la maison (talon + les appareils lancés prioritairement ou pas, par les membres de la maison ou par des automatisations). Le reste c’est le surplus non consommé que l’intégration est chargée de compenser.

Exemple :
Je produis 2 000w. Mon linky annonce 0. J’ai un appareil à lancer, pas urgent. Je lance ou pas ?
0 correspond à quoi ?
→ 300 de talon + la PAC + le chauffe-eau + la plaque à induction + x appareils (aucun surplus) ?
→ 300 de talon + la machine à laver + solar optimizer (500 de surplus) ?
→ 300 de talon + la PAC + solar optimizer (1000 de surplus)
→ 300 de talon + solar optimizer (1700 de surplus) ?

Je ne sais pas si je me fais comprendre :slightly_smiling_face:

Ben, c’est là qu’est l’erreur à mon avis. La conso doit mesurer tout ce qui est allumé donc aussi ce qui a été allumé par Solar Optimizer. Si tu la prends au tableau principal c’est forcément comme ça. Je sais pas comment tu le mesures, mais c’est là qu’on est pas aligné.

Si tu ne revends pas le surplus, c’est ce que tu perds en le consommant pas (qui repart gratuiteent vers le réseau). En tout cas c’est comme ça qu’il faut le comprendre pour Solar Optimizer.

Donc, je ne sais pas exactement ce que tu veux faire mais Solar Optimizer il fait ça :

  1. il calcule le surplus (production - consommation y compris ce qui est déjà allumé par SO),
  2. il allume tout ce qu’il peut pour utiliser le surplus ou il éteint tout ce qu’il peut pour annuler l’import (le surplus négatif). Il cherche la meilleure combinaison pour que (production - (conso + total_power)) soit le plus proche possible de 0.

On parle de la même chose, mais on ne fait pas le même usage parce qu’on est dans une situation différente. :slightly_smiling_face:
Oubli ce que j’ai écris, je vais essayer d’expliquer plus concrètement.

En autoconso, pour rentabiliser on va toujours chercher à être le plus proche des 100% d’autoconso. Toute injection chez Enedis est une perte. Ce mois ci par exemple je suis à 94% pour l’instant : c’est un bon mois pour un foyer sans voiture électrique. Pour autoconsommer le plus possible, on doit décaler, prioriser, et parfois, et c’est la grande différence avec la revente : lancer du matériel qu’on ne lancerait jamais sans surplus solaire, juste pour éviter l’injection.

On peut donc voir la consommation en autoconso avec des niveaux de priorité :

  • Priorité 1 : talon + usages courant de la famille (ex: frigo, tv, plaque induction).
  • Priorité 2 : besoin absolu dans la journée d’un appareil qu’on utilise exceptionnellement (pas planifiable) et/ou qui peut être décalé de quelques heures (sèche linge, lave vaisselle, pompe à chaleur).
  • Priorité 3 : appareils qui doivent être lancés quotidiennement, qui peuvent être décalés et/ou optimisés avec le solaire (batterie à charge variable, vélo électrique, etc…)
  • Priorité 4 : appareils qu’on a pas réellement besoin, qui peuvent apporter un confort supplémentaire, voir qui peuvent rapporter un peu pour compenser la perte de l’énergie, et qu’on activera que pour éviter l’injection réseau (radiateur électrique, ventilateurs, rig de minage, etc…)

Je me sers de Solar Optimizer sur les priorités 3 et 4. Mais si je veux lancer « manuellement » un appareil en priorité 2, donc avec priorité plus importante que ce dont s’occupe l’intégration, pour savoir si je le lance maintenant ou dans une heure, j’ai besoin de savoir quelle est la quantité d’énergie non indispensable que l’intégration est en train de compenser.
C’est la grosse différence avec la revente : en autoconso ont va souvent consommer au delà du besoin réel. Cet « au delà » doit être quantifié pour permettre de toujours essayer de consommer « utile » d’abord, c’est pour moi l’un des rôles essentiels d’un outil d’optimisation solaire.

L’outil ultime dans le cadre de l’autoconso serait un outil d’optimisation sur lequel on puisse mettre des priorités à chaque équipement, qui les active en fonction de la priorité, et qui nous donne l’énergie totale par priorité.

Est-ce plus clair ? :slightly_smiling_face:

2 « J'aime »

Hello, merci @Jean-Marc_Collin cela fonctionne parfaitement aujourd’hui ! (Donc il est important de valoriser le prix de vente !)

Oui c’est important de mettre des valeurs différentes de 0. Au pire mettez la même valeur dans tous les champs mais faut mettre des valeurs;

1 « J'aime »