Intérêt mini-PC vs un raspberry pour Home Assistant

Bonjour,

Je me pose de plus en plus la question d’investir dans un mini-PC à la place d’un raspberry pour Home-Assistant. Je voudrais donc avoir vos avis sur le sujet.
Ce qui m’a d’abord poussé à me poser cette question, c’est le fait qu’une installation (tel que recommandé par la team d’HA) monopolise l’intégralité du système (si j’ai bien compris, Docker n’est pas vraiment recommandé, même si ça fonctionne bien). On perd donc de suite la possibilité d’utiliser le système Linux pour faire quelque chose en parallèle

Ensuite, vu que je souhaite utiliser mqtt, il semble être préférable d’installer le broker sur un autre système qu’HA, pour éviter d’être trop imbriqué dans HA, ce qui permet de redémarrer l’un sans l’autre. Et faire de même pour d’autres éléments utilisable dans HA, mais qu’il est préférable d’externaliser pour une meilleure stabilité dans le long terme.

Actuellement je tourne sur un Pi 3B+ qui tourne à la limite de ces capacités (j’ai, pour mémoire, actuellement 2 systèmes domotique en parallèle le temps de ma transition, et donc HA sous Docker). Mais si je bascule sur HA à 100% sur ce Pi, je vais perdre la possibilité d’accéder au système Linux.

Donc, est-ce utile d’investir dans un mini-PC, ou y a t-il d’autres solution stable et pérenne via Raspberry ?

Non, il n’a jamais été question de supprimer cette option.

Les options d’installation sont là:

Celle qui a eu du plomb dans l’aile c’est l’installation de Home Assistant Supervised sur un OS Linux.
L’idée de la team HA était de réserver le « superviseur » à Home Assistant OS. Depuis, face aux très vives réactions ils sont revenus en arrière.

Après pour répondre à ta question:

ben, ça dépend :slight_smile:

Il y a trois éléments à considérer je pense:

  • l’envie de tester des trucs divers et variés (par exemple Agent DVR dont on a parlé sur le forum) qui pourraient avoir du mal sur un RPi ou équivalent
  • la connaissance (ou sinon le temps pour connaitre) de linux et/ou d’un outil de virtualisation comme proxmox. Si tu veux avoir vraiment plein de possibilités pour tester, essayer… proxmox est idéal. Tu créés une VM ou un container, tu installes un truc et hop c’est fait sans craindre de perturber les éléments importants qui tournent.
  • les moyens (€). Un NUC ou équivalent (si j’oublie le truc chinois de base) c’est sans doute un ticket de 300 ou 400 euros voir plus, si tu veux un SSD de bonne taille et de la RAM. Après, moins cher, ça se trouve en occaz…

Perso, j’ai un NUC acheté il y 4 ans et quelques, avec 512Go de SDD et 32Go de RAM. Le tout sous proxmox et j’en suis content.

Tout ceci n’est qu’un avis…

Et si tu ne veux pas aller vers un NUC, un odroid C2 ou mieux N2 avec carte eMMC, c’est un raspberry ++ avec les emm… de SD en moins.

Bonjour,

Le jour et la nuit.
Suis passé de RPi3, puis 4 à NUC I3 avec 16 Go de RAM que j’ai dédié à HA.

Ne serait-ce que pour la vitesse du démarrage :wink:
Mon HA n’est pas très gros, je ne peux donc pas faire de comparaison sur la charge.
J’etais passé par LBC. Aucun regret.

Je pense qu’il faut garder à l’esprit qu’un RPi est à usage exclusif. Il est possible de l’utiliser avec du docker pour installer différents composants, ou installer différents paquets/services directement sur l’OS, mais cela reste pour du test.
Les environnements paquagés avec un OS (comme la version RPi de HA) est la cible parfaite.

Pour le reste, il faut partir sur un système plus robuste, genre un NUC (qui est aussi minimaliste) ou encore un mini-serveur (Gen8 par ex). Là vous pourrez commencer à vous amuser avec de la virtualisation (Gen8) ou du docker (NUC).

il faut se demander si le fait d’avoir un mini PC genre NUC va permettre de faire autre chose dessus.
Pour ma part, je ne suis pas fan du RPi pour la domotique, je tourne sur un OrangePi car le nombre d’écriture est tellement grande que la carte SD a vite fait d’être HS et l’OrangePi à une eMMC.

Je tourne pour l’instant sur une Ubuntu avec un docket et HA imbriqué dans le système docker et je peux, si je le souhaite, me connecter sur mon Linux en ligne de commande ou GUI et faire ce que je veux…

Mais je reviens dessus, est ce que j’ai besoin d’avoir un gros serveur genre Gen8 si c’est pour faire que de la domotique?

Bonne réflexion :wink:

Que de la domotique … à mon sens non. Un NUC par contre oui, surtout avec des services companions comme Nodered et Grafana où le RPi deviendra un peu juste (surtout si vous avez pas mal de IoT à gérer !).
Le Gen8 deviendra intéressant si vous voulez en plus faire un NAS ou un Media Server.

1 J'aime

Merci pour vos premier retour. Linux je ne suis pas un professionnel, mais j’ai l’habitude de m’en servir régulièrement (avec ou sans interface graphique)
Dans ma vision d’un mini-PC (NUC, Hystou, …) ce serait pour mettre en place une virtualisation, et m’en servir pour d’autre chose.
Avec à minima un environnement dédié à HA via HA OS, comme ça plus besoin de m’embêter avec docker (que je n’aime pas particulièrement).
Voir pour déporter tous les services qui peuvent l’être en dehors de Home Assistant, comme NodeRed, MQTT, … sur un autre environnement linux (debian, très certainement)
Et si je vais par là, créer un environnement HA de test, puis en fonction de ce qu’il reste comme puissance d’autres environnement pour d’autres éléments non-lié à Home Assistant.

@Pozzi, quand tu Gen8, que veux tu dire exactement ?
Pour le NAS, j’en ai déjà un, bien qu’on ne puisse pas dire que ce soit la rapidité qui l’emporte, il fait son job de stockage et déduplication des données.

Arf oui désolé, l’habitude :wink:
Gen8 = micro serveur HP Gen 8 (doc)
C’est une référence mais qui n’est plus commercialisée (HP Gen10+ maintenant je crois). Ca se trouve encore en occasion et reste une machine trés intéressante par son rapport prix/puissance/capacités.

1 J'aime

Ok, je voie.
J’ai déjà vu ces serveurs, et pour moi je prendrais plus ça pour faire une base de NAS et dériver en complément sur d’autres choses. Mais vu que j’ai déjà un NAS, je ne suis pas la cible :slight_smile:

Je vais mettre mon petit grain de sable.

Je dirais que tout dépend de ce que tu souhaites faire.

Mon avis là dessus :
Pour moi la domotique doit aussi servir a faire des économies d’énergie et donc mettre HA sur une alim de 400w c’est pas ouf.
De plus j’aime bien avoir tout au même endroit mais aussi séparer par fonction.

Mon NAS peut-être éteint lorsque je ne suis pas chez moi, ma domotique non.

Donc j’aime bien le raspberry pi 4 avec Home Assistant docker (pour la gestion des fois bluetooth etc) car quand je pars de chez moi je peux tout éteindre.

Je trouve que cela suffit aussi je mets un max d’addons dessus qui sont utile à la domotique seulement.

C’est un avis et un point de vue différents. Hihihi

Mais comme il est dit cela dépend vraiment de ce que tu veux en faire

HA tourne très bien sur un vieux NUC Celeron. On en trouve sur eBay ou LBC pour pas plus cher qu’un RPI4. Je viens d’en faire un pour un pote et c’est très véloce (autant que ma VM sur un gros Gen8 Xeon) pour une conso de 8.3 W (et ça c’est un point à considérer en domotique).

Mon idée est également que la domotique doit être fiable à 100%, donc pour moi cette machine ne doit faire que ça avec le minimum de choses installées, ce n’est pas un labo. Pour tester il vaut mieux installer une autre machine ou VM dédiée…

3 J'aime

Pareil, Home assistant et tous ces petits potes (Grafana, Deconz, reverse proxy, influxDB, mosquitto … et 5 autres ) fonctionnent sur un Chuwi Herobox (Celeron N4100) sous Docker et franchement sans difficulté.
Rapberry c’est bien pour commencer, mais dur dur quand on commence à avoir plus d’une 10iene de device…
L’avantage en cas de soucis, c’est que tu récupères tes fichiers de paramétrage et tu remets cela ailleurs sans soucis (même un RPI en attendant).

1 J'aime

Je débute sur home assistant, j’ai déjà établie un cahier des charge quasi complet, j’ai ensuite choisi un serveur adapter à ce que je désirais mettre en place, ce qui est la chose primordiale à prendre en compte à mon sens c’est la sécurité/fiabilité du système. Et là ne serait ce que pour ça un rpi même 4 est déjà dans les choux. Un peu de vidéo surveillance pour la sécurité/interphone et la c’est le drame, encore une fois rpi dans les choux, tu veux ajouter un assistant personnel idem.

un rpi serra adapter uniquement pour une domotique basique à ce moment là oui c’est jouable mais avec un boot direct sur SSD et un bon refroidissement.

Un nuc oui pourquoi pas mais sûrement trop gros et gourmand en énergie pour du H24. Il faut choisir le juste milieux en réfléchissant aux possible évolution de son reseaux. Mais clairement pas un rpi pour gérer une maison.

1 J'aime

Effectivement, dès que l’on inclus la vidéo donc notre domotique ça change la donne coté serveur, d’autant plus avec les fonctions de reconnaissance de forme, le nombre de caméra, etc

C’est pas le nombre de appareils qui est dimensionnant. HA core seul peut gérer beaucoup plus de device sur un RPi (même 3)
C’est surtout les addons et parfois des automatisations mal optimisées.

2 J'aime

Je ne sais pas sur quoi tu te bases mais personnellement j’ai un RPi 4 4Go avec quelques add-ons et plus d’une centaine de device et je n’i pas de soucis.

ATTENTION au fausse informations.

Par contre comme le dit @oncleben31 c’est surtout les add-ons que tu installes qui rentrent en compte (et surement les automatisations)

Idem Rpi4 4go, avec docker: HA + Addons, Pihole, LMS, Unifi Controller, Nginx et ça tourne nickel

je ne suis pas un bon exemple car j’ai pas mal de marge ( jetson AGX Xavier ), mais pour se rendre compte il faudrais qu’une personne qui ai une installation bien chargé sur rpi nous fasse un capture d’écran de HTOP histoire de voir les ressource consommée par tous ces engins.

tu pourrais faire un screenshot de htop voir les ressources que ca pompe une installation comme la tienne? ca aiguillerais un peu et eviterais que l’ont se base sur un simple ressenti.

Certains risquent de trouver que je me répète mais :

  • On trouve des NUC sur LBC pour 60 à 80€ avec 4Go de RAM et 32 à 128Go de SSD. Faut être patient mais il doit bien en avoir 2 par mois. En tout cas ça m’a coûté bien moins cher qu’un Pi avec son alim, son boîtier, son ventilo, la carte SD, le SSD, le hub USB, etc.
  • un Pi n’a pas d’horloge hardware. Donc si tu perds régulièrement internet (ça arrive encore dans les campagnes), tu perds l’heure
  • le boot sur SSD n’est pas supporté officiellement pour HA OS, il faut donc une carte SD pour l’OS et le SSD pour les données, si tu veux être dans les clous et être sûr que tout soit toujours opérationnel après chaque mise à jour
  • certains addon ne fonctionnent pas sur Pi. Je penses surtout à l’excellent VSCode
  • si tu comptes mettre des caméras, enregistrer de la vidéo ou faire de la reconnaissance, le Pi va galérer

Enfin sur un NUC tu peux y mettre proxmox avec une VM HA OS et d’autres avec ce que tu veux dessus.

Aujourd’hui, vu le prix du Pi et de ses accessoires tu peux même plus te dire que tu en achètes un pour tester car pas cher et ensuite passer à plus gros…