[Mon Dashboard] - Principes domotiques / quelques GuideLines

Bonjour à tous,

Une petite présentation de mon utilisation HA. Informaticien de métier, utilisateur de HA depuis l’année dernière, j’apprécie Home Assistant dont les possibilités et SURTOUT LA STABILITÉ sont exemplaires !

Je prends le temps aujourd’hui de présenter mon système HA parce qu’il est globalement opérationnel et que plus personne n’y prête attention. En fait, à part quelques boutons simples qui permettent de gérer les lumières d’ambiance et la clim/pompe à chaleur, le système est totalement transparent.
Ce n’est que s’il tombait en panne qu’on s’apercevrait que les lumières d’ambiance, les volets, le chauffage, la clim ou le caisson de basse font n’importe quoi et sont ingérables. Avec HA, tout est toujours réglé comme il faut comme si c’était naturel.

Pour commencer, à l’attention d’éventuels débutants, quelques grandes règles que je me suis fixées, ainsi qu’un résumé de mon installation.

IMPORTANT : La domotique, ça m’amuse et c’est un plus, mais ça n’est pas la passion de ma femme, donc évidemment le facteur WAF (Woman Acceptance Factor) est primordial :

  • La domotique doit être fiable, et si HA ne fonctionne pas, tout doit fonctionner normalement avec des interrupteurs et des télécommandes physiques
  • HA n’est pas Big Brother, pas de caméras à l’intérieur de l’appartement, pas de détecteurs de présence dans la maison, pas de suivi GPS du téléphone ou de la voiture. Dans le principe, la domotique est déjà trop intrusive puisque qu’il est possible de savoir quelle lumière est allumée et à quel moment, mais vous n’êtes pas le Deus ex Machina charger de fliquer votre famille !
  • HA apporte des automatismes, mais il doit être possible de les débrayer simplement et de reprendre le contrôle.
  • Pas plus de 10 nouveaux boutons pour la famille avec une interface ultra basique.
  • La domotique doit simplifier les choses, pas les compliquer, idéalement elle doit être invisible (même si c’est frustrant), les automatismes doivent être naturels et non subis, exemple l’ouverture/fermeture des volets en fonction de la luminosité et de la saison, voire de la chaleur extérieure, et pas à une heure fixe incongrue. Il vaut mieux pas d’automatisation qu’une mauvaise automatisation, mais il faut avouer que cela demande malgré tout un peu de mise au point et un conjoint compréhensif. :slightly_smiling_face:

Interface simple:

Rentrons maintenant dans le sujet.

Hardware HA :

  • 2 Raspberry PI 4 4GB connectés en maître/esclave (dont un acheté récemment à l’étranger grâce au site rpilocator.com). Le second PI4 me sert de relai Zigbee dans mon garage (au RdC) pour capter les données du Linky-Lixee EDF (également au RdC) alors que j’habite en étage et que la portée Zigbee est insuffisante entre le RdC et mon étage. En fait, il me permet d’utiliser le Zigbee à distance dans mon garage. le réseau IP passe par la prise de courant de mon garage reliée à mon compteur en étage via 2 prises CPL.

  • 1 boitier Argon ONE M2 avec SSD pour le master après avoir grillé ma carte SD, et 1 boitier basique aluminium + carte SD pour le second. Pas besoin du mini ventilateur sur le Argon, boitier Top !

  • 2 x Clefs USB Conbee II + ZHA pour tout ce qui est Zigbee

  • 1 tablette Amazon Fire HD10 (avec pub) gérée par Fully Kiosk Browser (payant)

  • Un routeur local qui gère le DHCP indépendamment de la box internet. Ca permet notamment de garder le contrôle du réseau LAN et de tous les équipements même si la box opérateur est tombée ou inaccessible , et par exemple de la rebooter électriquement par une prise commandée. Excellent rapport qualité/prix du EdgeRouter X même s’il manque un peu de puissance et bride le débit internet à environ 400Mbits.

  • Un switch POE (Power Over Ethernet) pour gérer l’alimentation et la connexion IP des caméras dans le garage via un unique cable ethernet. J’ai pris celui-là, une grande marque et pas trop cher : TP-Link Switch PoE (TL-SG1005P V2)

Principes de base de la config HA :

  • Le SGBD HA sous MariaDB plus robuste à mon sens que la base par défaut, avec 15 jours de données en ligne (recorder)
  • InfluxDB/Grafana dès le début pour garder un historique complet et pouvoir faire des statistiques dont je n’ai pas idée aujourd’hui dans 2 ans par exemple.
  • Node-RED pour toutes les automatisations. Certes HA offre en standard beaucoup de possibilités désormais, mais c’est ingérable, non graphique dès qu’on veut faire des choses un peu intelligentes
  • Duck DNS / https pour l’accès à distance
  • Utilisation Zigbee plutôt que Wifi pour les prises et lumières commandées, plus simple à gérer en local hors cloud avec ZHA.
  • MQTT parce que je n’ai pas pu faire autrement pour intégrer mon module d’arrosage, mais c’est l’élément le moins fiable du système. A chaque fois que j’arrête le système, je suis obligé de vérifier qu’il récupère bien les messages. A éviter à mon sens.
  • Eviter autant que faire se peut tout ce qui est Cloud et donc à la merci du Cloud Provider (mais pas toujours possible)
  • Backup : Auto backup et évidemment la copie régulière des sauvegardes en dehors du système.

Les modules pilotés :

  • Capteurs : Sondes Zigbee de température, luminosité et mouvement (Sonoff, Xiaomi, etc., tout fonctionne en standard). Une sonde Philips Hue de détection de présence.
  • Prises : Prises Zigbee : LEDVANCE, Gosund, Nous, tout fonctionne en standard. Ma recommandation, les dernières prises ‘Nous’ beaucoup plus petites que les LEDVANCE et avec l’option suivi de la consommation. Quelques prises Wifi Teckin
  • Lumières : Philips Hue via un pont Philips, Novostella Wifi extérieur avec choix de la couleur, les lampes d’ambiance intérieures sont pilotées par des prises commandées. Les lumières plafond avec des boutons physiques, des fils électriques et des ampoules non connectées comme au siècle dernier.
  • Note : pour tout ce qui est WIFI, utilisation de l’intégration LocalTuya plutôt que Tuya V2, le local est beaucoup plus fiable !
  • Interrupteurs : Hue Dimmer Philips 4 boutons qui sert à piloter la clim via ConBee II/ ZHA
  • Un Cube Xiaomi Aqara Zigbee pour le fun.
  • Plantes : Un capteur Xiaomi Bluetooth pour le suivi des plantes (mais portée TRES limitée).
  • Volets : Un store Somfy (RTS) et volets (IO) avec une box Somfy Switch via Overkiz Core
  • Chauffage : 3 chauffages distincts unifiés dans la même interface grâce à HA. Ca n’a rien de spectaculaire, mais c’est probablement le plus gros apport de HA, en 1 bouton, je peux allumer les radiateurs, régler un mode éco dans une pièce, programmer un chauffage pour un réveil à 5 heure du matin, sinon il faut 3 applis distinctes !
    • Une clim réversible (pompe à chaleur Daikin) via Daikin AC
    • Des radiateurs Campa (Noirot) via Homekit/Muller Intuitiv
    • Des radiateurs Val de ROMA via SmartHome
    • Le pilotage des 3 chauffages est automatisé en fonction de l’heure (Intégration Scheduler), du mode choisi pour chaque pièce (Normal/Eco/Off/Vacances) et de l’heure programmée la veille pour le réveil.
  • Multimédia : Le pilotage multimédia d’une télécommande Logitech Harmony, d’un ampli DENON connecté, d’une TV Philips Android et de Spotify via les intégrations dédiées. En réalité assez peu utilisé à part pour pouvoir mettre en pause ou en mute à partir de l’interface HA. La télécommande Logitech Harmony est à elle seule un bijou de praticité (malheureusement arrêté).
  • Arrosage : Le pilotage d’un arrosage automatique LinkTap via MQTT
  • Caméra : Le pilotage d’une caméra Reolink et d’une caméra EZVIZ
  • Réseau IP : Pour le réseau, utilisation des intégrations Livebox, EdgeOS et TPLink pour la surveillance.
  • Météo : Une station météo (PWS) connectée à Weather Undergroud pour récupérer mes données météo
  • EDF : Et enfin, un module Lixee ZIGBEE via ZHA pour le suivi en temps réel de mon compteur EDF (Enedis) ! A noter que j’habite en étage et mon compteur Linky n’est pas accessible de mon appartement, c’est la raison pour laquelle j’ai un Raspberry dans mon garage au RdC avec une clef Zigbee ConBee II qui lit les données du Linky et les communique au Raspberry maître dans mon appartement via une connexion CPL.
  • Voiture : J’ai utilisé BMW Connect très complet, mais je n’ai jamais réussi à faire fonctionner l’intégration pour ma nouvelle Peugeot.

Les principales automatisations (Node-RED) :

  • Un bouton « Nuit Zzz » qui éteint tout ce qui est allumé avant d’aller se coucher
  • Allumage automatique des lumières d’ambiance en fonction de la luminosité du soir et de la saison. Allumage quand le temps est sombre dans la journée (orage) et extinction quand la luminosité revient. Mécanisme débrayable par un bouton.
  • Fermeture des volets le soir quand la luminosité descend donc totalement dépendant de la saison. Ouverture automatique le matin dans la SaM. Fermeture tamisée volets Sud si forte chaleur et journée. Aucune action sur les volets s’ils ne sont pas dans leur position standard normale et donc qu’ils ont été volontairement positionnés manuellement. Mécanisme débrayable par un bouton.
  • Chauffage quotidien : La clim/pompe à chaleur Daikin est livrée avec une télécommande compliquée. Utilisation d’un interrupteur simple Philips Hue Dimmer à 4 boutons, pour l’allumer ou l’éteindre, la mettre en mode silence ou renforcé. En Hiver, les mêmes boutons chauffent, en été, ils refroidissent.
  • Chauffage Réveil : Avec le télétravail, impossible de programmer un allumage du chauffage à heure fixe le matin. Création d’un bouton Réveil On/Off avec une heure associée, En fonction de la température de la pièce, le chauffage se met en route ½ heure ou ¼ heure avant l’heure de réveil. Il se déclenche plus tard si le réveil est à OFF.
  • Chauffage retour de vacances : Programmation d’un jour et heure de retour de vacances, l’allumage du chauffage aura lieu quelques heures avant le retour en fonction de la température de la pièce. La Clim/Pompe à Chaleur est privilégiée au démarrage.
  • Simulateur de présence : Quand il est à On, les lumières/prises commandées/volets s’allument de façon aléatoire (mais cohérente) pour simuler une présence le matin et le soir. La TV s’allume automatiquement assez fort si une présence est détectée devant la porte d’entrée.
  • Enregistrement des caméras si une présence est détectée.
  • Extinction de toutes les lumières d’ambiance quand la télécommande Harmony lance le vidéoprojecteur ciné. Rallumage lorsque le projecteur est éteint.
  • Reboot automatique de la box via une prise électrique commandée si internet n’est plus accessible (ping des serveurs Google). Reboot automatique via une prise commandée du routeur si le LAN n’est plus accessible. Reboot automatique du boitier Somfy via une prise commandée si les volets sont ‘unavailable’. Reboot électrique du Raspberry si jamais HA est bloqué manuellement via l’application SmartLife qui permet d’éteindre et rallumer le PI à distance.

Consommation énergie en temps réel:

Pilotage technique des modes de chauffage:

Pilotage téléphone à distance.

Automatisation Node-RED pour le bouton réveil.

Pilotage du mode de chauffage à distance. Avec cet écran, je pilote ultra simplement 6 radiateurs et 2 splits clims/pompes à chaleur, le tout de 3 marques différentes. Sans HA, il faut utiliser 3 applications différentes !

Exemple de simplification: la télécommande « imbitable » en mode infrarouge qu’il faut pointer vers chaque unité split de la clim/pompe à chaleur Daikin est remplacée par un bouton Philips à 4 positions: ON/OFF/Mode Auto/Mode Silence. La température, les modes chaud/froid sont gérés par HA en fonction de la température et de la saison, et pour la famille, il y a juste 4 boutons basiques:

15 « J'aime »

Bonjour,

Bravo pour votre Dashboard et bonne démarche je pense vis-à-vis de la domotique

Pouvez-vous me dire quelle est la configuration utilisée dans ce cas ?

Mcp

Bonjour,

J’utilise cette intégration qui fonctionne très bien, même en cas de réseau instable:

L’esclave est configuré en mode Remote Instance ici nommée ‹ Garage ›
image

Le maitre voit l’esclave comme une instance:
image

Note: Attention à ne pas configurer les 2 en maître/esclave lors de l’installation sinon les objets vont se créer des 2 côtés de façon récursive, et là, c’est la panique…

Une fois configuré, le maître voit les objets de l’esclave (on peut sélectionner les objets à remonter) comme de nouveaux capteurs préfixés par le nom de l’instance esclave (garage dans mon cas):

Les objets de l’esclave sont alors totalement utilisables comme des objets standards:

Merci de votre réponse,

En fait, j’avais mal compris votre configuration, je pensais que vous utilisez deux Raspberry en « cluster » maitre/esclave", pour avoir une redondance en cas de problème.

Mcp

OK, je vais modifier ma description pour lever l’ambiguité.

Je pense surtout, que la distorsion du message , vient de mon coté :wink:

J’me sens tout p’tit :confused:
Belle réalisation :clap:
@+ Guy

Attention, en réalité ma famille n’utilise que cet écran très simple et ce bouton pour gérer les lumières d’ambiance et la clim (l’air sec de la clim/pompe à chaleur ne sied que peu à la gente féminine)



Pour le reste, les automatismes sont transparents et les écrans graphiques sophistiqués sont juste pour mon usage personnel.

Bonjour @FillR2 ,
Super Dashboard

Je serai intéressé par ton automatisation si tu es d’accord pour la partager :slight_smile:

En fait, techniquement il n’y a rien de complexe, c’est juste de la conception. L’idée, ou plutôt le problème qui m’est arrivé l’année dernière, c’est ma box Internet qui s’est figée alors que j’étais en vacances et que personne n’était physiquement présent. Du coup, plus aucun accès à rien du tout d’aucune manière, et aucun moyen de savoir si la situation était normale avec un problème de box, ou si Internet avait été coupé par quelqu’un de malintionné.

En rentrant, il a suffit que je débranche et rebranche la box, et tout est reparti comme en 14 ! Du coup, je me suis dit qu’il serait intelligent d’avoir un automatisme HA autonome qui fasse la même chose, si la box est figée, il suffit que HA puisse l’éteindre et la rallumer.

En synthèse:

  • HA doit détecter de façon autonome que la box est figée
  • HA doit pouvoir éteindre électriquement la box en coupant le courant via une prise commandée.
  • Et HA doit pouvoir rallumer électriquement la box en rétablissant le courant de la prise commandée.

C’est simple.

  • Sauf que si c’est la box qui contrôle votre réseau local (DHCP) et qu’elle est figée, il n’y a plus de réseau local, donc HA ne peut plus rien faire sur des unités gérées en réseau IP, idem pour le routeur.
    Donc il faut une prise commandée en local qui ne dépende pas du réseau IP, du Zigbee par exemple.

En terme d’automatisation HA, c’est du basique donc le code n’a rien de particulier:

  • Sensor Ping des serveurs Cloudflare (1.1.1.1) Google (8.8.8.8) pour savoir si Internet est accessible. Si au bout d’une heure, aucun des 2 ne répond, on considère que la box est figée. La temporisation d’une heure peut paraître longue, mais c’est pour éviter qu’en cas de coupure internet liée à mon opérateur, HA passe sont temps à rebooter la box donc:

  • Automatisation pour: Eteindre la prise Zigbee qui éteint la box - Délai 1 minute - Rallumer la prise Zigbee qui relance la box.

  • Sensor Ping de mon routeur (192.168.100.1) et d’une unité locale toujours présente pour savoir si le réseau local est opérationnel. Si au bout de 10 minutes, aucun des 2 ne répond, on considère que le routeur est figée donc:

  • Automatisation pour: Eteindre la prise Zigbee qui éteint le routeur - delai 10 secondes - rallumer la prise Zigbee qui relance le routeur.

J’ajoute en terme de sécurité que si c’est mon HA qui est bloqué, j’ai la possibilité de le rebooter manuellement à distance via l’application Smartlife qui contrôle une prise permettant de l’éteindre et de le rallumer.

Et d’autre part, j’ai un routeur pour gérer mon réseau local, j’avais à une certaine époque une box Numéricable, et quand Internet n’était pas disponible ce qui arrivait, mon réseau local était aussi bloqué. Depuis je préfère dépendre de mes équipements en local plutôt que de ceux des opérateurs.

1 « J'aime »

Merci beaucoup @FillR2 :slightly_smiling_face:

N’hésite pas à partager ton code d’automation
pour ma part j’ai fait comme ceci:

binary_sensor:
  - platform: ping
    name: "ping cloudflare"
    host: 1.1.1.1
    count: 2
    scan_interval: 30
  - platform: ping
    name: "ping google"
    host: 8.8.8.8
    count: 2
    scan_interval: 30
- alias: reboot auto FAI
  id: '1655493152101'
  description: ''
  trigger:
  - platform: state
    entity_id:
    - binary_sensor.ping_cloudflare
    - binary_sensor.ping_google
    from: 'on'
    to: 'off'
    for:
      hours: 0
      minutes: 30
      seconds: 0
  condition: []
  action:
  - type: turn_off
    device_id: 80c8000eee595ba382c46290cfc5f1ca
    entity_id: switch.0x94deb8fffe6e1c85
    domain: switch
  - delay:
      hours: 0
      minutes: 0
      seconds: 50
      milliseconds: 0
  - type: turn_on
    device_id: 80c8000eee595ba382c46290cfc5f1ca
    entity_id: switch.0x94deb8fffe6e1c85
    domain: switch
  mode: single

1 « J'aime »

Oui, mon code est globalement équivalent donc rien à ajouter de ce côté là, il faut juste être sûr que la prise ne dépend pas d’internet ni de la box.
Je ferai juste une remarque, mais d’importance, le délai d’une minute est trop court
Orange (et j’imagine que c’est le même principe pour les autres) reboote régulièrement la box la nuit (disons une fois part trimestre à la la louche) , probablement pour faire des mises-à-jour, et dans cas là, internet est indisponible pendant plusieurs minutes. En laissant le délai d’une minute, l’automatisme va couper le courant de la box en pleine mise-à-jour, ce qui n’est pas terrible…
Donc en terme de délai, j’ai mis un délai très large d’une 1/2 heure d’indisponibilité avant de forcer un reboot électrique.

C’est noté :slight_smile: j’en prend note et je vais modifier le topic ci-dessous

Salut et bienvenue dans la communauté,

Je crois que je suis passé à côté de la présentation de ta domotique qui pourtant est très complète.

1 « J'aime »

Un grand merci pour le partage très documenté de ton installation. Très intéressant et de belles choses.
Je suis totalement en phase avec tes prérequis (dont le WAF :sweat_smile:) : l’expérience utilisateur (de sa famille) est primordiale et une bonne domotique doit être discrète et efficace. On voit tellement de tableaux de bord d’airbus… Et elle ne doit pas être intrusive ( big brother).

Pour le reboot de la box si tombée, j’avais proposé cela si jamais….

1 « J'aime »

J’ai fait un petit update météo de ma carte de suivi de la maison…

1 « J'aime »

IDÉE: PICTOGRAMMES DYNAMIQUES

Afin de « dynamiser » mon interface, j’ai ajouté des icônes « pictogrammes » qui ne vont apparaître que ponctuellement, par exemple un jour anniversaire, un jour férie, à la St-Valentin, si de la pluie est probable dans les heures à venir, si nous entrons dans une période de type chaleur ou gel, etc.
Encore une fois, ces pictogrammes n’apparaîssent pas en mode quotidien, juste ponctuellement.
Evidemment, il y a un peu de logique derrière, et sans Node-RED, ça aurait été impossible.

Mode normal:

Cas (improbable) où 3 icones sont activées (anniversaire, forte chaleur et pluie abondante prévue):

Vue globale de la logique en Node-RED:

Pictogrammes dynamiques: Un anniversaire de mariage qui s’annonce pluvieux :slight_smile:

1 « J'aime »

Je voulais poster une copie d’écran animée pour montrer quelques cinématiques, mais j’avoue ne pas savoir comment faire, vous utilisez quoi pour capturer/poster des écrans animés ?

Tu peux utiliser cet outil.

2 « J'aime »